lundi 2 août 2021
Accueil | Economies | Ménaka : Bientôt un marché moderne à Anouzagren

Ménaka : Bientôt un marché moderne à Anouzagren

Pour répondre aux besoins quotidiens et améliorer les conditions de vie des populations du Nord du Mali, l’ONG Tamadacht Paix et Développement (TAPAD) vient de bénéficier d’un financement  de la France pour la construction d’un marché moderne à Anouzagren. C’est dans la Région de Ménaka. A cette occasion, l’Ambassadeur de France au Mali, Gilles Huberson, a signé une convention de subvention avec l’ONG TAPAD, en présence de l’Honorable Bajan Ag Hamatou, Député élu à Ménaka, du Représentant du Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Ismaël Konaté et du Président de l’ONG TAPAD, Aljohari Ag Hamatou. Le coût de réalisation de ce marché moderne est de plus de 22 millions de  francs CFA. La cérémonie de signature de la convention a eu lieu le vendredi dernier, à l’Ambassade de France au Mali.

 

Ce projet de construction du  marché moderne de Anouzagren d’un montant de 22.262.137 de francs CFA, est financé à hauteur de 20 millions par la France et de 2. 262.137 millions de francs CFA la contribution de la populations locale.

L’architecture du marché prévoit un ouvrage moderne composé de 9 hangars, 6 magasins d’une capacité de 500 tonnes chacun et de 4 latrines. La maîtrise d’ouvrage est assurée par l’ONG Tamadacht Paix et Développement (TAPAD), bénéficiaire du financement.

Pour  l’Ambassadeur  Gilles Huberson, il s’agit d’un engagement et de responsabilité des populations bénéficiaires pour la stabilité et la cohésion sociale.

«Notre ambition, conformément aux orientations de la politique de développement du Mali, à la demande du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, c’est de mettre en place des projets directs aux services des populations pour leur montrer qu’il y a des dividendes à la paix et que tout le monde a intérêt à ce qu’il y ait  la paix. Ce projet de construction de marché permet à stabiliser les populations nomades, leur donner des perspectives d’emplois, des activités et des revenus», a dit Gilles Huberson. 

L’Honorable Bajan Ag Hamatou dira que ce marché va beaucoup servir aux populations de Ménaka et qu’il va changer leur vie.

Pour le Représentant du Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Ismaël Konaté, la signature de cette convention rentre dans le cadre du renforcement non seulement de la cohésion sociale mais aussi du processus de paix.

Par ailleurs, l’Ambassadeur Gilles Huberson annoncera que la France a un Budget important de plusieurs milliards de francs CFA pour le développement du Mali. Son pays reste engagé aux côtés des populations maliennes. Et  qu’elle compte poursuivre sa stratégie consistant à favoriser la construction de projets d’infrastructures tangibles, immédiatement utilisables, qui répondent aux besoins quotidiens des populations et améliorent leur niveau de vie.

C’est également dans cette perspective que la France mettra en œuvre des petits projets d’infrastructures hydrauliques dans les Régions de Tombouctou, Gao et Ménaka pour un montant de 236 millions de francs CFA.

Elle prévoit également  de financer un autre programme plus ambitieux intitulé  «Sécurité Humaine et Développement au Nord du Mali » d’un montant de 12,5 milliards de francs CFA afin de répondre aux besoins sociaux de base des populations locales.  Ce projet sera financé conjointement par le Gouvernement malien, l’UE et l’Agence Française de Développement. Il aura aussi pour objet de financer des projets d’infrastructures répondant aux besoins des populations.

En somme, la France encourage ses partenaires internationaux à poursuivre leurs efforts  pour le Mali.

 

Salimata Fofana LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Représentation de la Banque Mondiale: Mme Clara Ana De Sousa, nouvelle Directrice des Opérations, pour les pays du Sahel

À compter du 1er juillet 2021, Mme Clara Ana De Sousa est la nouvelle directrice …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils