dimanche 26 mai 2024
Accueil | Société | L’UNION DES JEUNES POUR L’EMERGENCE DU MALI: Une jeune association qui nourrit de grandes ambitions en 2020

L’UNION DES JEUNES POUR L’EMERGENCE DU MALI: Une jeune association qui nourrit de grandes ambitions en 2020

L’Union des Jeunes pour l’Emergence du Mali (UJEM) a été officiellement lancée le samedi 22 février 2020 sur la «Colline du Savoir» à Badalabougou. A seulement une année d’activité, l’UJEM a profité de l’occasion pour rendre compte et présenter son plan d’actions pour cette nouvelle année. Cette cérémonie de lancement a été placée sous le haut parrainage de M. Mohamed Moustapha Sidibé (ex ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme) et de Mme Kanté Fatoumata Diancoumba, Directrice du Fond d’Appuis à l’autonomisation de la Femme et à l’épanouissement de l’enfant (FAFE).

Pour cette deuxième année, l’UJEM nourrit une grande ambition à travers notamment des cours de rattrapage ; des dons de vivre aux personnes démunies pendant le mois de ramadan ; des opérations pour appuyer gratuitement les élèves à préparer le BAC et DEF ; des causeries débat avec «Grand Grin» de Mohamed Salia Touré…

Sans compter le projet de plantation de 2020 arbre dans le Mali et une opération d’assainissement de la ville de Bamako et ses environs. La cérémonie a été marquée par l’intervention de M. Hama Diallo, représentant des personnes déplacées de Faladié qui a témoigné à l’association sa reconnaissance pour les dons de vivres et des appuis financiers.

Le représentant l’Institut Nouvelle École Malienne (INEMA) a déclaré que grâce à l’aide de l’association, 90 % de ses lycéens qui ont bénéficié de l’accompagnement de l’UJEM sont aujourd’hui bacheliers. L’ex ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Mohamed Moustapha Sidibé, a félicité les membres de l’association pour l’initiative. Il les a encouragé à refuser d’être une jeunesse  paresseuse et fainéante ; une jeunesse non formée et incompétente ; une jeunesse à la solde des hommes politiques et qui marchande son bulletin de vote en échange de quelques billets de franc CFA. Un message, sous formes de slogans, bien capté car les jeunes ont pris l’engament séance de tenante de désormais se comporter ainsi.

Après avoir décliné les objectif, les idéaux et les domaines d’intervention  de l’UJEM (éducation, santé, action humanitaire et développement durable) le président Sidi Ibrahim Djiré, a affirmé que son association «demeure et demeurera apolitique». Et de préciser, «notre ambition, dans un délai très proche, est d’obtenir l’accord cadre et de devenir une ONG nationale menant ses actions sur tout l’étendue du territoire».

Après l’intermède musical de Naïni Diabaté et son groupe KalaDjula Band, la cérémonie a été clôturée par la remise de trophées et d’attestations.

Sory Diakité

Stagiaire

Djibril Coulibaly

Voir aussi

TRAFIC FERROVIAIRE : La reprise du trafic ferroviaire au plan national lancée !

  Sur instruction du ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, une …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils