mercredi 28 septembre 2022
Accueil | Société | LOGEMENTS ADMINISTRATIFS : Un délai de 6 mois aux occupants pour déguerpir dans les prochains jours  

LOGEMENTS ADMINISTRATIFS : Un délai de 6 mois aux occupants pour déguerpir dans les prochains jours  

 

 

Le gouvernement a instruit au ministre chargé des Domaines de notifier, par voie d’huissier, aux occupants irréguliers des logements administratifs de Bamako, un délai de 6 mois au-delà duquel les contrevenants seront expulsés. La décision a été prise du conseil des ministres du mercredi 20 avril 2022.  

Ce conseil des ministres ayant pris acte d’une communication relative à la situation d’occupation des logements administratifs à Bamako et des mesures envisagées pour rationaliser leur gestion, l’instruction de l’ultimatum de six mois a été la conséquence d’un constat sans appel.

En effet, dans le cadre de l’actualisation de la situation des logements administratifs, la direction générale de l’Administration des biens de l’État a effectué, sur instruction du ministre chargé des Domaines, une mission qui a porté sur 142 logements administratifs dans le district de Bamako.

Les données recueillies par la mission ont révélé 52 logements dont la situation est conforme à la réglementation, 36 logements dont les occupants ne disposent pas de décisions d’affectation ou dont les décisions sont expirées et 54 logements pour lesquels les investigations sont en cours.

La mise en œuvre de ces mesures d’expulsion, au-delà d’un délai de 6 mois, rentre dans le cadre de la rationalisation de la gestion des biens de l’État et s’étendra à toutes les régions administratives du pays, selon le communiqué ayant sanctionné le dernier conseil des ministres en date.

Bourama KEITA LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RÉSEAUX SOCIAUX:  Les progrès technologiques ont rendu le monde malléable à volonté par des puissances occultes

  Notre dossier publié sur les réseaux sociaux, il y a deux semaines (Le matin …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils