lundi 4 juillet 2022
Accueil | International | L’isolement du Qatar, une décision «inhumaine» selon Erdogan

L’isolement du Qatar, une décision «inhumaine» selon Erdogan

La Turquie soutient encore et toujours le Qatar dans le conflit qui l’oppose à ses voisins arabes. Ce mardi, l’armée turque a annoncé l’envoi de trois haut gradés à Doha pour coordonner le soutien militaire d’Ankara. Le président Erdogan lui, a qualifié l’isolement du Qatar « d’inhumain ».

Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

Pour Recep Tayyip Erdogan, le blocus contre le Qatar est une façon de prononcer la « peine de mort » contre le petit émirat du Golfe. Une attitude « contraire à l’islam » selon le président turc.

Ankara se pose comme l’un des principaux soutiens de Doha depuis le début de la crise : le Parlement turc a voté en faveur du déploiement de troupes au Qatar. Des produits alimentaires ont également été acheminés.

Bref, le pouvoir turc fait tout pour soutenir son allié. Celui dans lequel les entreprises turques, certaines proches du président Erdogan, ont investi plus de 15 milliards de dollars ces dernières années. Un pays qui partage la même position sur la Syrie et la même sympathie pour l’islam politique des Frères musulmans.

Mais le soutien d’Ankara n’est pas sans risque et malgré l’aide apportée et les paroles outrées, le président Erdogan s’est bien gardé jusqu’à maintenant d’affronter directement l’Arabie saoudite. Un poids lourd trop important pour que la Turquie prenne le risque de plonger tête première dans ce conflit régional aux conséquences imprévisibles.

rfi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MÉDIATION DE FAURE DANS LA CRISE MALI-CEDEAO: Le doute des analystes politiques togolais  

    À Bamako, les regards sont tournés vers Lomé où les autorités ont sollicité …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils