vendredi 16 avril 2021
Accueil | Société |  L’homme de l’année 2020, dans le cercle de Kati : les populations du cercle de Kati ont témoigné de leur reconnaissance à l’endroit de l’un de leurs dignes fils, en la personne du jeune opérateur économique Malick Cissé.

 L’homme de l’année 2020, dans le cercle de Kati : les populations du cercle de Kati ont témoigné de leur reconnaissance à l’endroit de l’un de leurs dignes fils, en la personne du jeune opérateur économique Malick Cissé.

Le samedi 30 janvier dernier, la devanture de la Mairie et du conseil de cercle de Kati a servi de cadre pour la cérémonie de la célébration des vingt ans jumelée à la remise du prix du meilleur entrepreneur à monsieur Malick Cissé, dans le cercle de Kati.  Placée sous le parrainage de son excellence le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Mohamed Salia Touré, représenté à l’occasion par monsieur Mahamadou Cissé, chargé de mission, les autorités politiques, administratives, coutumières, religieuses et  toutes les couches de Kati ont fait le déplacement pour venir apporter leur reconnaissance et soutien à Malick Cissé, PDG de Cissé Technologie et de l’entreprise Cissé et Frère.

 

En effet, à l’invitation de la commission d’organisation présidée par notre confrère Chéick Oumar Diarra à travers le partenariat l’œil du consommateur et Malikunafoni Web TV, le maire, le président du conseil de cercle, le préfet, le sous-préfet, le commandant de brigade, les deux commissaires de police, ont tour à tour, pris la parole pour s’exprimer et donner leur avis sur le récipiendaire du prix du meilleur entrepreneur de l’année 2020 dans le cercle de Kati.

Le premier à prendre la parole fut notre confrère Tchéwi Adams Konaté, au nom de la commission d’organisation de la cérémonie du prix. « En initiant cette cérémonie, notre objectif est de promouvoir le secteur privé,  d’encourager et inciter les jeunes à se tourner vers l’auto-emploi, ou l’entrepreneuriat, » a-t-il fait savoir à l’assistance et de continuer e disant que le choix du ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Mohamed Salai Touré, n’est pas fortuit. Car, a-t-il précisé qu’il s’agit dans ce choix de porter un message au gouvernement. Celui de lui demander de prendre des dispositions, afin de créer les conditions administratives devant permettre à nos jeunes qui veulent investir de le faire facilement.

Tout en espérant que ce prix du meilleur entrepreneur dédié à monsieur Malick Cissé soit un catalyseur et un facteur de promotion du secteur privé en tant que pourvoyeur d’emploi soit l’un ou le principal moteur du développement socioéconomique et industriel de notre pays, le porte-parole de la plate-forme organisatrice de la cérémonie, Tchéwi Adams Konaté,  a imploré le bon Dieu, afin qu’il puisse inspirer et guider nos autorités de la transition dans leur mission de la paix, la sérénité, la quiétude, et la santé pour tous face à la pandémie de la COVID-19 qui dévaste toute l’humanité.

Avant la remise des différents prix, toutes les autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses, sont montées à la tribune pour témoigner de leur reconnaissance à l’heureux élu de l’année 2020.  Tous ont salué la remise de ce prix à monsieur Cissé, qui selon leurs témoignages, s’est toujours illustré avec sérieux, courage, détermination et habilité dans la conduite de ses activités d’entrepreneur, mieux, diront-ils, qu’il n’hésite pas à soutenir tous celles et ceux qui dans les difficultés le sollicitent à longueur de journée.

Prenant la parole, l’heureux récipiendaire du prix du meilleur entrepreneur de l’année 2020, dans le cercle de Kati, en l’occurrence monsieur Malick Cissé, qui fête ses 20 années, en tant que chef d’entreprise, très humblement a tenu à remercier tous celles et ceux qui ont effectué le déplacement pour venir lui témoigner leur reconnaissance.

« J’ai un regard plein de considération pour tous ceux qui travaillent en équipe, nuit et jour avec moi, dans nos Entreprises Électronique de Cissé et Frère. Je ne suis pas le plus méritant ici dans le Cercle de Kati, en tant qu’entrepreneur. C’est pourquoi je voudrais ici même saluer le courage et l’esprit d’entreprenariat de tous ceux qui, corps et âme, s’investissent dans le secteur privé, afin de booster l’économie de notre belle Commune du Cercle de Kati, en particulier, et celle du Mali en général.

 

Oui, quand on sait que le secteur privé est non seulement l’un des moteurs de notre économie, mais également un gros pourvoyeur d’emploi, on ne peut qu’encourager et soutenir ces entrepreneurs, qui malgré les difficultés inhérentes, se battent pour relever le défi », ainsi  s’est-il prononcé à l’entame et d’ajouter pour dire que seuls la volonté, le courage, la détermination, le sérieux, l’esprit d’ouverture, et de partage peuvent permettre de remonter toutes les difficultés et réussir dans tout ce qu’on entreprend dans la vie.

Tout en exprimant sa gratitude à l’œil du consommateur et Malikunafoni web TV pour avoir initié cette cérémonie de remise du prix, le PDG de l’entreprise Cissé Technologie  a tenu à remercier toutes celles et ceux, qui pendant 20 ans, lui ont apporté leur soutien. Très reconnaissant, monsieur Cissé a salué la loyauté de toute l’équipe de l’entreprise Cissé et Frère. Pour joindre l’utile à l’agréable, il a, à titre, dédié ce prix à toute la population du Cercle de Kati, sans exception.

Après tous les témoignages s’en est suivi la remise de l’attestation du mérite, le trophée du meilleur entrepreneur de l’année 2020, dans le cercle de Kati et d’un chèque d’un million à monsieur Malick Cissé.

Pour terminer, notre self-made-man, de Kati, Malick Cissé, a invité toute la jeunesse à s’armer de courage, d’abnégation et de don de soi, afin de pouvoir s’affirmer et réussir dans tous ce qu’ils entreprennent , ou entreprendront dans leur vie de tous les jours.

Pour terminer la cérémonie de remise du prix, monsieur Mahamadou Cissé, chargé de mission, représentant du parrain le ministre Mohamed Salia Touré a salué à son tour, cette initiative qui rejoint la droite ligne du gouvernement via le ministère dans le cadre de promouvoir l’auto-emploi, l’employabilité des jeunes.

Le gouvernement est selon lui, résolument engagé à soutenir toutes les actions, et tous ceux qui s’investissent dans le secteur privé afin de promouvoir le développement socioéconomique et industriel de notre pays.

Tchouma Konaté

Malick Diancoumba

Voir aussi

Le ‘’moi’’ (NETA): Un phénomène qui ronge le pays  

  Le « moi » comme « Je », devient un mal réel et le quotidien dans notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils