vendredi 18 juin 2021
Accueil | Société | Les raisons de la grève des chauffeurs et transporteurs routiers

Les raisons de la grève des chauffeurs et transporteurs routiers

Le Syndicat national des chauffeurs et transporteurs routiers du Mali a observé une grève du lundi 22 au vendredi 26 mai 2017. Les effets de cette grève se sont ressentis, surtout dans la journée du vendredi 26 mai 2017, avec une pénurie de carburant dans plusieurs stations de la capitale. Les revendications des grévistes portaient, entre autres, sur la relecture de la Convention collective des chauffeurs et conducteurs routiers, l’exigence d’un contrat de travail entre les employeurs et les employés chauffeurs, leur inscription à l’INPS, l’application de l’arrêté n°001358/MICT-SG du 9 mai 2000 fixant les conditions d’établissement et de délivrance des permis et des autorisations de conduire ainsi que les conditions d’extension, de prorogation et de restriction de validité des permis de conduire.
Ils demandent plus de considération pour leur profession et la fin des tracasseries qu’ils subissent de la part des forces de l’ordre. Le constat est que durant les cinq jours, le mot d’ordre aura été respecté à toutes les frontières du Mali. C’est aux environs de midi de la journée du vendredi 26 mai 2017 que la nouvelle de la suspension du mot d’ordre de grève a été annoncée sur les réseaux sociaux, après un accord trouvé avec l’Etat.
lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Fin d’un règne au CSDM: Mohamed Chérif Haidara perd son latin

Fin d’un règne au CSDM: Mohamed Chérif Haidara perd son latin En conflit ouvert depuis …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils