vendredi 18 juin 2021
Accueil | Société | LEGISLATIVES A GAO : Le retour des dinosaures dans la cité des Askia

LEGISLATIVES A GAO : Le retour des dinosaures dans la cité des Askia

Voués aux gémonies pendant la dernière législature avec une défaite à Gao en 2013, Assarid Ag Imbarcawane et Arboncana Boubèye Maïga reviennent encore à l’hémicycle.

Cette fois, le trio est composé d’Assarid Ag Imbarcawane, Arboncana Boubèye Maïga et Fatoumata Aliou Touré. Ils sont arrivés en tête des suffrages exprimés dans la circonscription électorale de Gao contre l’alliance Rpm-Codem. Selon moult récriminations recensées sur place le parti présidentiel (RPM) accuse ses propres membres de retourner les armes contre leur propre formation politique.

En effet, dans la constitution des alliances contre nature, l’ancien ministre Malick Alhousseyni du Rpm aurait battu campagne pour sa douce moitié Fatoumata Aliou Touré, qui n’a pas pu avoir l’investiture de la section Rpm de Gao. Ce faisant, elle s’est retrouvée à la dernière minute sur la liste Adema-Asma. Ce qui a valu à Malick Alhousseyni une suspension de la section de Gao dirigée par un certain Abdramane Diakité, un richissime douanier. Ce dernier est connu lui-même comme étant une marionnette du président du parti présidentiel, Bocari Tréta. C’est dire que le Rpm a récolté ce qu’il a semé sous les manigances de son président aujourd’hui tombé en disgrâce à la faveur de ces élections législatives avec des déconvenues comme celle de l’un de ses élèves politiques (Timbiné).

Le retour de ceux qu’il convient d’appeler les dinosaures aurait été facilité par les dissensions internes au sein du parti présidentiel. Ainsi, la section de Gao a connu une crise sur plusieurs années entretenue par Bocari Tréta qui a imposé le douanier Abdramane Diakité aux légitimités politiques locales. De cette crise, le parti a laissé beaucoup de plumes.

Le résultat est donc connu, le Rpm mord la poussière devant ceux qu’un confrère a appelé les frères siamois : Arbon et Assarid qui disposaient déjà d’un réservoir électoral conséquent !

Hachi Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Commune urbaine de Ségou: Amady Kindy Bathily dit PUMA au Cœur d’une spéculation foncière

Les enfants non-voyants et malvoyants n’auront plus d’école dans la ville de Ségou. Du coup, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils