mardi 19 octobre 2021
Accueil | International | Le début de la fin de l’hégémonie Française au Mali.

Le début de la fin de l’hégémonie Française au Mali.

Dominatrice, exploiteuse, paternaliste, frileuse, tous les qualificatifs sont bons pour désigner la France, qui dans son complexe de supériorité, voire sa condescendance, veut continuer à soumettre les Etats qu’elle a colonisés à sa stérile et infructueuse domination. Elle pille sans réserve nos économies, elle exploite sans commune mesure nos ressources et appauvrit énormément les citoyens des pays qu’elle a colonisés. Quand la France jubile et se tape la poitrine en se vantant être la cinquième puissance du monde c’est avec le sang et la sueur des africains, en général et ceux des pays qu’elle a colonisé. Comment comprendre que plus de 60 ans après les indépendances formelles, l’Afrique francophone reste au peloton de queue des Etats développés sur le continent et pourtant ce n’est pas faute de ressources humaines qualifiées, encore moins celles liées à l’économie  aux finances.

En effet, n’ayant pas connu la colonisation, la nouvelle élite africaine, répondant aux aspirations populaires et légitimes des peuples africains est aujourd’hui prête à s’affranchir de la tutelle française par tous les moyens. Elle veut prendre son destin en mains en dessinant son propre avenir et en étant les maîtres de ses choix politiques et de ses hommes. La France, pour la première fois depuis les indépendances est au pilori en Afrique francophone, son bastion économique, avec le nouvel éveil suscité par les nouvelles technologies de l’information et de la communication aux premiers rangs desquelles les réseaux sociaux qui ont permis de bâtir une nouvelle conscience citoyenne. Son hégémonie est en train de s’émousser véritablement et son soleil est au crépuscule de sa gloire. Le facteur déclencheur de cet adieu de la France en Afrique de l’ouest pourrait partir du Mali avec l’arrivée de Wagner une armée civile privée d’audience Russe.  Depuis l’annonce de la signature d’un éventuel contrat entre l’Etat malien et ce groupe pro russe c’est la panique à paris, la France ne dort plus que d’un œil.

Toutes les autorités françaises sont en  branle. Du Président de la République Emmanuel Macron à son ministre des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian, en passant par la Ministre de la Défense Florence Parly, et le  Chef d’Etat-major Général des Armées, tous font feu de tout- bois. Leurs inquiétudes fébriles et néocoloniales sont maladroitement reprises et relayées par les laquais locaux  pour la plus part  binationaux, aux cœurs partagés entre le Mali et la France, qui font une volée de bois vert et tombe à bras raccourci sur tous ceux de leurs compatriotes qui osent soutenir l’arrivée de Wagner. Toute cette agitation n’a quel seul but faire plier les autorités maliennes, Président de la Transition le colonel  Assimi Goita et son premier ministre Choguel Kokalla Maiga qui ne rompent pas pour l’instant et nous l’espérons pour toujours, pour l’honneur, la paix et la gloire du Mali.

En somme, Nous osons espérer que ce contrat qui fait trembler Paris, sera non seulement signé, mais servira d’exemple pour les autres pays qui hésitent encore à s’affranchir de la tutelle de la France.

 

Youssouf Sissoko INFO SEPT 

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Antony Blinken à Paris: une visite sous tension du secrétaire d’État selon la presse américaine

Officiellement dans la capitale française pour participer à une réunion de l’OCDE, Antony Blinken doit …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils