lundi 20 mai 2019
Accueil | Sports | Le Bayern Munich choisit l’Ethiopie pour sa première école de foot en Afrique

Le Bayern Munich choisit l’Ethiopie pour sa première école de foot en Afrique

Le Bayern Munich va ouvrir sa première école de football en Afrique et ce sera en Éthiopie. Un accord a été signé cette semaine (mercredi) entre les dirigeants du foot éthiopien et le club 28 fois champion d’Allemagne et cinq fois vainqueur de la Ligue des champions. L’ancien attaquant brésilien Giovane Elber avait fait le déplacement en tant qu’ambassadeur de la marque Bayern Munich.

Les liens footballistiques entre l’Allemagne et l’Éthiopie sont étroits. Le projet ne sort pas de nulle part, car pendant cinq ans un Allemand a dirigé le projet de développement du football éthio-germanique. Joachim Fickert a notamment fait venir l’entraîneur de la sélection des moins de 20 ans allemands auprès des coaches de jeunes éthiopiens. C’est donc dans cette logique que des liens ont été établis avec le Bayern Munich. Selon la Fédération éthiopienne de football, un projet similaire avait été un temps évoqué avec Arsenal, mais sans se concrétiser. Gizateh Alemu est un ancien arbitre international et instructeur FIFA, il est désormais entraîneur d’arbitres en Éthiopie. Il voit d’un bon œil l’arrivée du Bayern sur la scène éthiopienne. « Il y a tellement de supporters du Bayern Munich ici surtout pendant la Ligue des champions et puis avec la Coupe du monde, quand l’Allemagne était au sommet du football mondial. Donc, c’est une très belle idée. »

« Les concepts et le savoir footballistiques… »

Une bonne idée, car le football éthiopien a besoin de grandir, selon Gizateh. « Ce qui nous manque ici en Éthiopie, c’est la discipline tactique. Nos joueurs au niveau national n’ont pas eu d’entraînement du genre dès le plus jeune âge. Ils se sont juste entraînés tous seuls, dans leur région d’origine, sans personne pour leur montrer comment jouer, comment suivre une tactique d’équipe. »

Le projet du Bayern prévoit la venue régulière de techniciens allemands pour former les entraîneurs et encadrants du ballon rond éthiopien.

Les formateurs du Bayern pourront apprendre les bases tactiques aux jeunes footballeurs éthiopiens. Mais l’école apportera aussi de la technologie, espère le directeur technique de la Fédération éthiopienne de football, Mekonnen Kuru. « Le pays n’est pas si pauvre, il peut acheter des ballons et des maillots. Nos problèmes sont la technologie, les concepts et le savoir footballistiques, tout ça doit être introduit dans le football éthiopien. Par exemple, l’analyse des matches est l’un des meilleurs outils au monde en ce moment et nous ne l’avons pas. Mais nous devrions. »

Le Bayern présent aux États-Unis et en Chine

Les Allemands seront à la manœuvre pour investir, construire et gérer l’école. Une école dont on ne connaît pas les détails. Combien de jeunes seront admis chaque année par le Bayern Munich ? Les familles devront-elles payer tout ou partie des frais de scolarité ? Des discussions auront lieu dans les prochains mois. L’ancien arbitre, Gizateh, est prudent. « Construire une école de football ici n’est pas une finalité. Nous attendons de voir les résultats. Puisqu’on n’en n’est qu’au début, il peut y avoir des problèmes qui arriveront, peut-être. Mais je ne suis sûr qu’après quelques années, cette académie sera utile pour l’Éthiopie. »

Les autorités éthiopiennes du ballon rond se gardent bien d’avancer un calendrier pour l’ouverture effective de l’école du Bayern. Pour le club allemand l’objectif affiché est de se « rapprocher de [ses] fans africains ». L’enjeu de développement financier est important. L’équipe de Franck Ribéry et Arjen Robben a déjà cinq écoles à travers le monde, aux États-Unis, en Chine, en Thaïlande, au Japon et à Singapour.
rfi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

SOLIDARITE NORD-SUD: Nènè Guissé au groupe scolaire Tom-Touti de Bougoudanin

Ancienne gloire du basket féminin et membre très actif de l’Association Sabouniuma de Nevers (France), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :