mercredi 7 décembre 2022
Accueil | Nos régions | Kidal : Encore du sang qui coule

Kidal : Encore du sang qui coule

Depuis samedi dernier, des affrontements ont repris entre les membres de la plateforme et ceux de la CMA.  Selon des informations recueillies sur place, le combat qui se déroule à environ 50 km de Kidal ville continue de faire des morts des deux côtés.

La recrudescence des violences entre les groupes armés de Kidal se font de plus en plus remarquables ces derniers jours. Pas plus tard  que la semaine  dernière certains membres et de la Plateforme et de la CMA se sont affrontés faisant plusieurs morts. Et, comme si cela ne suffirait pas ou comme si le sang n’a pas assez coulé, les mêmes groupes signataires de l’Accord de paix et de réconciliation nationale issu des pourparlers d’Alger se sont encore affrontés le samedi dernier, 30 juillet 2016. C’était à environ une cinquantaine de kilomètres de la ville de Kidal. Pour le moment, selon des informations recueillies sur place, il y aurait plus de 4 morts enregistrés des deux côtés et aussi des nombreux blessés. Des combats qui viennent ainsi fragiliser davantage le processus de paix en cours. Ils menacent également certains points déjà acquis.

Adama A. Haïdara LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

DIEMA: Des Bus attaqués par des bandits armés

Un Bus de transport et un véhicule de la société GREENTEC.sarl ont été la cible d’une attaque par trois bandits armés non identifiés. Ils ont dépouillé tous les passagers de tous leurs biens et tiré sur la voiture. Le véhicule de la société a été emporté par eux, selon des sources. La scène s’est déroulée en début de semaine à Dalibera, un village situé sur l’axe Sandaré-Diéma. La première région administrative, Kayes et ses environs, notamment le cercle de Yélimané, Kéniéba, Kita, Diéma sont victimes d’attaques terroristes ces derniers temps. L'un des véhicules de la société Africa GREENTEC.sarl et un car de transport ont, en début de semaine à Dalibera, un village situé sur l'axe Sandaré-Diéma, été la cible d’une attaque. 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils