lundi 8 août 2022
Accueil | Société | Journée de sensibilisation sur le port des casques: Le groupe scolaire 2ecycle de Bacodjicoroni n’est pas resté en marge

Journée de sensibilisation sur le port des casques: Le groupe scolaire 2ecycle de Bacodjicoroni n’est pas resté en marge

Pour inculquer un sens élevé du civisme aux élèves, la Direction Nationale de la Protection Civile, en partenariat avec le CAP de Bacodjicoroni, a organisé une journée de sensibilisation, courant semaine dernière dans les enceintes du Groupe scolaire 2ecycle, sur le port de casques et bien évidement la maitrise du Code de la route. C’est sur  financement de  l’UNICEF.

 

«Mieux vaut prévenir que guérir », dit-on

C’estdans cette optique que les élèves du Groupe scolaire 2ecycle de Bacodjicoroni ainsi que les enseignants dudit établissement  ont reçu un rappel pour les uns et un début de prise de conscience pour les autres sur l’importance  du port des caques dans la circulation routière. Évidemment, le port des casques est une obligation pour tout motocycliste qui, de nos jours, se trouve potentiellement exposé à tous les risques d’accident dans la rue. Malgré de nombreuses campagnes de sensibilisations, nos concitoyens motocyclistes restent toujours allergiques au port de casque dans la circulation. D’où, l’aggravation des éventuels cas  d’accidents de route que l’on déplore souvent dans la ville de Bamako.

Pour la présente journée de campagne, les Agents de la protection civile, venus pour la cause, ont, après leur présentation, montré que le port des casques est pour tout motocycliste une obligation indéniable et que chacun doit avoir un casque. Montrant tout danger lié sur le non-port des casques qui sont les traumatismes et, à fortiori, la mort, les Sapeurs pompiers, lors de cette journée de  sensibilisation, ont parlé des PECS (balisage). D’où la permanence, la visibilité et la stabilité sont à respecter, les messages d’alerte sur la localisation précise du lieu d’accident, sur l’interconnexion des numéros verts aussi le numéro fixe de Bacodjicoroni.

Dans le cadre de protection et de sécurité incendie, nos Agents ont aussi montré que tout extincteur n’est pas destiné à éteindre le feu. Cela, dès lors qu’il y a des différences entre extincteurs. Ils ont démontré avec courage des cas de prestations lors des secours demandés à la suite des incendies ou accidents de la circulation. Des démonstrations qui ont bouclé l’événement. Une journée de sensibilisation sanctionnée par des questions et réponses avec 9 casques de protection mis gratuitement en jeu entre les participants.

Moctar N’Diaye LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

VIE CHÈRE AU MALI: La population à bout de souffle !

  À Bamako comme à l’intérieur du pays, les prix des denrées de première nécessité …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils