vendredi 27 novembre 2020
Accueil | Société | Journée de Sensibilisation et d’Éveil de patriotisme du CNJ de la commune IV : afin de sauvegarder l’héritage légué par nos braves ancêtres 

Journée de Sensibilisation et d’Éveil de patriotisme du CNJ de la commune IV : afin de sauvegarder l’héritage légué par nos braves ancêtres 

Le Club Malien de Convergence (CMC) a mené conjointement avec le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) de la commune IV de Bamako, la deuxième édition d’une journée de sensibilisation et d’éveil de patriotisme de la jeunesse. C’était vendredi 18 septembre 2020, AU FOYER DES JEUNES DE SEBENIKORO sous le parrainage du juge, Maitre Abdoulaye NANTOUMÉ.

 

Cette deuxième édition de la journée de sensibilisation et d’éveil de patriotisme du Conseil National des Jeunes de la commune IV du District de Bamako est intitulée « MALI MA PATRIE », et se déroule à l’occasion de la veille du 22 septembre 2020 qui est le 60e anniversaire de l’indépendance du Mali.

À l’entame, le président de la jeunesse de Sébénikoro, néanmoins représentant de la CNJ CIV a souhaité la bienvenue aux participants et a annoncé que toute la population malienne est ciblée pour la sauvegarde de l’héritage légué par nos braves ancêtres qui ont fait la gloire de ce pays. Le président du Club Malien de Convergence mentionne que la journée est matérialisée par la promotion du civisme, une priorité pour ladite association qui crée et saisit d’opportunités allant dans le sens du devoir qui l’incombe. Tout en faisant une brève présentation du CMC, les activités réalisées et les perspectives. Dans cette dynamique, la projection des films et des témoignages des personnes-ressources s’est déroulée sur les premières heures de l’indépendance du Mali qui ont marqué entre autres les temps forts.

Par ailleurs, des échanges fructueux et constructifs ont ponctué la cérémonie où le mot d’ordre fut patriotisme. À la suite, il y a eu la remise des Attestations de reconnaissances au nom du CMC à des personnes.

Pour clore, le parrain, le juge Maitre Abdoulaye NANTOUMÉ, qui a exhorté les participants à pratiquer au quotidien l’Article 22 de notre Constitution qui stipule que :  la défense de la patrie est un devoir pour tout citoyen .

Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

L’organe législatif de la transition : un militaire démissionnaire pressenti à sa tête 

Le Conseil national de transition est pour le moment le dernier organe en gestation depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils