lundi 6 décembre 2021
Accueil | Emploi | ITINERAIRES 37 NUMERO INVITEE MADAME CERIBRA FATOUMATA DIALLO

ITINERAIRES 37 NUMERO INVITEE MADAME CERIBRA FATOUMATA DIALLO

ITINERAIRES 37 NUMERO INVITEE : MADAME CERIBRA FATOUMATA DIALLO PRESIDENTE DE LA COOPERATIVE MULTIFONCTIONNELLE DES FEMMES DE BACO DJICORONI

 

Itinéraires qui est une Coproduction ANPE-ORTM s’est intéressé pour la 37ème fois à une femme d’exception dans le domaine de l’agro-business qui pendant plus de 20 ans essai de donner à ses concitoyens la passion et le goût d’entreprendre.

Première femme au Mali à faire de la pratique piscicole un métier Madame Céribra a très vite compris que le travail salarié était très contraignant, elle s’oriente alors vers l’auto Emploi dans un domaine très souvent réservé aux hommes « la pisciculture ».

Issue d’une famille modeste peulh elle fréquenta l’école primaire de Koulikoro où elle est née avant d’obtenir un CAP en Comptabilité-Banque en 1982 à Bamako. Ces premières expériences professionnelles l’amenèrent à l’Agence immobilière Kalfa comme chargée de Comptabilité et de recouvrement, ensuite gérante à la Société Immobilière Karidia Gimak. Malgré ces sommes d’expériences accumulées elle décida de s’installer dans le domaine de l’agro-alimentaire et de la pisciculture avec la bénédiction de son mari qui est Bozo et pêcheur de tradition.

En 2015 elle forme et installe 10 basins hors sol dans huit familles à Bamako et Koulikoro, la même année elle installe à titre individuel des personnalités dans ce même domaine, installation et équipement complet des femmes en maraichage hors sol.

En total en 2016 42 bacs hors sol et 22 jardins hors sol ont été installés par Madame Céribra. Le système consiste à partir des matériaux de récupération à fabriquer des bacs sur l’eau flottante un espace ou n’y pratique le maraichage ou la pisciculture hors du sol d’où l’appellation bac-hors sol. Cette pratique moderne de jardinage et de pisciculture apprise à l’extérieur et vulgarisée par soins dans toutes les familles qui en font la demande fait sa fierté de Femme indépendante et battante.

Aujourd’hui avec seulement la pisciculture et ses dérivés elle emploie plus de 300 travailleurs temporaires en toute saison et plus de 20 permanents la recette mensuelle est estimée à plusieurs millions de francs.

Madame Céribra fait partie des femmes les plus battantes du Mali dans son domaine, et pense que les 200 000 emplois promis par le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita soit réalisables en un temps record dans l’agro-alimentaire et piscicole à la seule condition qu’on forme et informe la population sur les possibilités qu’offre ce secteur souvent ignoré.

Détentrice de plusieurs prix et titres honorifiques, chevalier de l’ordre du mérite agricole, prix de l’innovation et de la technologie (Bouillon de poisson), diplôme de reconnaissance pour son engagement en faveur de la promotion de la femme rurale, prix malien de la qualité avec le bouillon de poisson, prix du concours de la meilleure femme transformatrice du District de Bamako. Première femme à vulgariser le maraîchage hors sol et de la pisciculture hors sol au Mali, elle pense que seul le travail bien fait libère l’homme.

Mariée et mère de 4 enfants et plusieurs enfants adoptifs Madame Céribra Fatim, selon les intimes est musulmane pratiquante, elle déteste la paresse et le mensonge, son plat préféré le « yassa » elle aime le voyage, la lecture, sa passion c’est innover.

Pour savoir davantage sur cette femme de qualité exceptionnelle nous vous invitons à suivre après le Journal Télévisé de 20 heures de l’ORTM le dimanche 16 septembre 2016 ce parcours de Madame Céribra Fatim.

BK face à Madame Fatoumata DIALLO à ne pas manquer.

« ANPE – ORTM pour la promotion de la Communication ».

Source : ANPE/DC

COULIBALY

Voir aussi

Vente de fausses attestations de licence à USJPB: Deux membres du réseau aux arrêts 

    Dans l’affaire de la vente de fausses attestations de licence, deux membres du …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils