jeudi 24 juin 2021
Accueil | International | Hong Kong: trois étudiants de la «révolte des parapluies» échappent à la prison

Hong Kong: trois étudiants de la «révolte des parapluies» échappent à la prison

Trois étudiants, figures de la « révolte des parapluies », qui avait plongé Hong Kong à l’automne 2014 dans sa plus grave crise politique, ont échappé ce lundi 15 août 2016 à la prison ferme. La justice hongkongaise a condamné Joshua Wong et deux autres leaders étudiants du mouvement de contestation démocratique à des travaux d’intérêt général, reconnaissant le caractère politique de leur action.

Ils encouraient jusqu’à deux ans de prison ferme. Finalement, pour Joshua Wong, 19 ans, ce sera 80 heures de travaux d’intérêt général. Nathan Law, 23 ans, en aura 120. Ce dernier répondait du chef d’inculpation le plus grave : « incitation à un rassemblement illégal ».

Alex Chow, âgé de 25 ans, a été quant à lui condamné à trois semaines de prison pour avoir contribué au mouvement pro-démocratie. Mais il a obtenu un sursis afin de pouvoir réaliser son projet d’études à l’étranger.

La juge a pris en compte le fait qu’aucun des prévenus n’avait d’antécédent judiciaire. Elle a considéré qu’il ne s’agissait pas d’une affaire criminelle ordinaire et que les motivations des militants étaient politiques et sociales.

En juillet dernier, les trois étudiants avaient été reconnus coupables pour leur rôle dans un rassemblement organisé en septembre 2014, et qui a servi de déclencheur à la « révolte des parapluies ».

Le mouvement avait mobilisé des dizaines de milliers de manifestants pendant 79 jours, paralysant des quartiers entiers de Hong Kong. Ces manifestations pacifiques hostiles au joug de Pékin réclamaient l’instauration d’un régime démocratique plein et entier dans l’ancienne possession britannique rétrocédée à la Chine en 1997.

rfi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Coopération France et 14 pays de la Zone Francs CFA: 11 (Onze) accords qui choquent !

Durant ces derniers mois, notre pays s’est vu confronter à de nombreuses voix qui critiquent …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils