dimanche 4 décembre 2022
Accueil | Société | Guerre à Kidal : Le GATIA affirme avoir décimé la CMA

Guerre à Kidal : Le GATIA affirme avoir décimé la CMA

Dans la suite des combats déclenchés le mardi dernier et qui se sont poursuivis hier entre le GATIA et la CMA, aucun bilan concret n’est, certes, disponible; mais, cependant, l’on commence par voir le sens dans lequel le poids de la défaite pèserait. Selon nos informations en provenance du front, c’est la Coordination des Mouvements de l’Azawad qui bat en retraite après avoir enregistré de lourdes pertes.

«Débandade totale du HCUA sur le terrain, il reste à défaire ses barons à Bamako», s’était exclamé hier en fin de journée Fahd Ag Almahmoud, le Secrétaire Général du GATIA.

Les affrontements avaient éclaté mardi après-midi et ils ont connu une accalmie dans la nuit de mardi à mercredi puis ont repris hier matin. «La MINUSMA nous a invité à ne pas rentrer dans la ville de Kidal et a garanti qu’elle ne laisserait pas les autres s’organiser pour nous attaquer», avait assuré à l’AFP Fahd Ag Almahmoud.

En rappel, la MINUSMA avait annoncé, le 31 juillet dernier, avoir mis en place un «dispositif d’interposition pour éviter des combats» à Kidal, ainsi qu’un «dispositif d’observation» pour contrôler les accès à la ville. C’est donc par violation de ces dispositifs que le HCUA a sorti ses hommes à bord des «colonnes de véhicules» de la ville pour les envoyer à l’abattoir, à 65 km, au nord-est, selon nos informations. De cette position où le GATIA s’est vu attaqué, des sources indiquent hier que le dernier renfort de la CMA a été défait. «C’est la débandade générale. Les combattants de la CMA abandonnent leurs véhicules et leurs morts. Le GATIA les pourchasse et demande que la MINUSMA ne les laisse pas rentrer dans la ville de Kidal», affirme-t-on dans le camp des vainqueurs de cette phase de la guerre CMA-Gatia.

Katito WADADA : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils