dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Société | Gestion de la période de pointe 2018 : L’EDM-SA rassure, mais…

Gestion de la période de pointe 2018 : L’EDM-SA rassure, mais…

Vendredi 23 février, la Direction Générale de la société EDM SA a animé une conférence de presse dans ses locaux sur les difficultés auxquelles elle est confrontée pour assurer la desserte adéquate en électricité durant cette année, à cause de la mauvaise pluviométrie. Cette conférence était animée par le Directeur Général adjoint Technique de l’EDM, M. Ladio Sogoba.
La communication est un facteur pris en compte avec sérieux par la direction de l’EDM.SA. Ainsi en plus de ces canaux traditionnels d’alerte et d’information de ses usagers, elle a décidé à l’orée de la période de pointe, ou la demande d’électricité s’accroit de prévenir ses abonnés sur les difficultés de la société à faire face à ses missions cette année.
Le conférencier du jour M. Sogoba est d’abord revenu sur la gestion de 2017. Selon lui, en 2017, la continuité de service a été assurée dans des conditions très difficiles sur le réseau interconnecté et dans la plupart des centres isolés à cause de la part importante du thermique qui contribue à 60% dans le mixte énergétique de l’EDM-SA. A cela est venue se greffer une pluviométrie déficitaire en 2017. « Cette situation est semblable, voire plus sévère que celle de 1984, année de grande sécheresse » a-t-il dit.
Pour lui cette difficulté inhérente à la mauvaise pluviométrie de 2017 va impacter sur la continuité de la fourniture d’électricité sur le réseau interconnecté, en particulier durant la période de la pointe qui s’étend de mars à juillet de chaque année. Cette année, elle va coïncider avec : le mois de Ramadan, la Coupe du monde de football et les élections.
« Tout est mis en œuvre par l’EDM-SA avec l’accompagnement des plus hautes autorités pour faire face à la situation en assurant la continuité de la fourniture de l’électricité aux usagers durant cette période de grande chaleur » a déclaré le DGA technique de l’EDM-SA.
Pour faire face à la situation, il dira que la société a entrepris de nombreuses actions allant dans ce sens ; au nombre desquelles, une rencontre avec les industriels pour solliciter leur effacement le soir de 18 h à 2 h du matin pour permettre de résorber le déficit et d’ approvisionner les ménages correctement. S’y ajoute la négociation enclenchée avec les sociétés sœurs (CIE, SENELEC et SOMELEC) par rapport à la hausse des importations d’électricité. Elle a aussi eu une rencontre avec les leaders d’opinion, en particulier avec toutes les centrales syndicales, les différentes associations des consommateurs afin d’échanger sur les mesures à prendre, dont la remise en exploitation continue de certaines machines malgré le coût de revient élevé.
Enfin Ladio Sogoba dira que toutes ces démarches ont pour but d’informer et de sensibiliser les consommateurs sur les économies d’énergie à tous les niveaux, afin d’assurer une alimentation correcte de la clientèle domestique.
Par Jean Joseph Konaté LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Après la proclamation du résultat du Bac et DEF: Comment gérer le cas des classes de passage ?  

  Après la proclamation de certains résultats, la crise scolaire tend-elle  vers sa fin? Les cas …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils