vendredi 22 octobre 2021
Accueil | International | Forces étrangères au Mali : Le 6e contingent chinois est attendu en mai prochain

Forces étrangères au Mali : Le 6e contingent chinois est attendu en mai prochain

La Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), en perte de repères eu égard aux dernières attaques subies dans le Nord de notre pays, a fait appel aux soldats chinois pour le renforcement de ses troupes. Au nombre de 395 soldats, le bataillon qui est le 6du genre pour la Chine à être déployé au Mali est attendu au mois de mai prochain.

Selon les dernières statistiques, la MINUSMA est en passe de devenir la mission de maintien de la paix la plus meurtrière de tous les temps, avec plus d’une centaine de Casques bleus tués dans des actes hostiles. Ce bilan macabre est dû aux attaques incessantes des groupes armés terroristes qui ont mis le Nord et le Centre de notre pays sous leur coupe depuis 2012.

Aussi, Mahamat Saleh Annadif, Chef de la mission onusienne, entend renforcer ses contingents, tant en moyens logistiques qu’en personnel pour non seulement faire front aux différentes attaques dont ses Hommes sont des cibles privilégiées depuis leur déploiement en juillet 2013, mais aussi et surtout bien assurer sa mission de maintien de la paix.

Le Diplomate tchadien peut ainsi souffler. Car, un contingent de 395 soldats chinois viendra renforcer les effectifs des Casques bleus, dès le mois de mai prochain, pour une durée d’un an. Ce contingent, composé entre autres d’une Brigade de défense chimique, d’une unité médicale et de sapeurs-pompiers, aura pour mission de réparer des routes, des ponts et des pistes d’aéroport dans les zones de mission, protéger les quartiers généraux dans des zones de guerre et soigner les malades et blessés. Il est composé d’une unité de garde comprenant 170 personnes, 155 sapeurs pompiers  et une unité médicale composée de 70 Agents.

Signalons qu’en décembre 2013 un premier contingent de militaires chinois avait rejoint la MINUSMA. Jean Bosco Kazura, Chef militaire de la mission onusienne d’alors, avait déclaré à cet effet: «On connaît le professionnalisme et le savoir-faire du soldat chinois et cela nous rassure que vous allez faire ce qu’il faut pour contribuer efficacement à la stabilisation et au maintien de la paix au Mali».

Parmi les 395 Casques bleus chinois attendus prochainement, une Brigade de défense chimique a mené des missions de maintien de la paix au Soudan du Sud à cinq reprises et près de 100 Officiers et Soldats ont assuré des missions de maintien de la paix plus de deux fois.

Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Antony Blinken à Paris: une visite sous tension du secrétaire d’État selon la presse américaine

Officiellement dans la capitale française pour participer à une réunion de l’OCDE, Antony Blinken doit …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils