mardi 18 mai 2021
Accueil | Sports | Finale de la 56e édition de la coupe du Mali : Les Onze Créateurs remportent leur 2e trophée

Finale de la 56e édition de la coupe du Mali : Les Onze Créateurs remportent leur 2e trophée

La finale de l’édition 2016 de la coupe du Mali s’est déroulée samedi 13 août  dernier au Stade Modibo Kéïta de Bamako. Elle a servi d’occasion pour mettre aux prises l’USFAS et les Onze Créateurs. Et, départager les deux formations, il fallu procéder à la séance des tirs au but à l’issue de laquelle épreuve fatidique les damiers de Niaréla ont pu décanter la situation, en remportant  la partie avec un score serré de 7 à 6.C’était  en présence du couple présidentiel, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta et Mme Kéïta Aminata Maïga.

 

En premier lieu, force est d’admettre que ce fut la finale la plus inattendue dans l’Histoire de la coupe du Mali. Ce, en ce sens qu’aucun des deux clubs phares du football malien, notamment le Djoliba AC et le Stade malien de Bamako (à priori écarté) n’était présent.

Au passage, rappelons qu’en 2012 le Stade Omnisports Modibo Kéïta était plein comme un œuf alors que tous les deux clubs susmentionnés étaient absents du rendez-vous de la 52e édition. Il s’agit, pour la petite histoire, de la finale qui a mis aux prises encore les Onze Créateurs de Niaréla et l’US Bougouni. Mais cette finale n’a pas jouée sous l’effet d’aucune crise au sein du football malien. D’où elle a attesté le couronnement  historique du club du Banimonotié au détriment de celui de Niaréla par le score de 2-1 avec la satisfaction de toute la famille du sport roi national.

Cependant, pour la présente édition, les deux équipes ont laissé le public sportif somnolant. Même si l’envie de plaire était de mise, il manquait à cette finale les volets «technicité, duels de poigne, etc.» . C’est dire que les deux équipes iront à la mi- temps après une période vierge, moche et dépourvue d’occasions nettes de buts.

A la reprise, le public qui attendait à une éventuelle explosion d’un côté ou de l’autre, restera sur ses faims. Car, les Usfasiens et les Créateurs se respecteront jusqu’à la fin du temps réglementaire en maintenant. D’où le score nul de zéro but partout.

Au moment où l’on s’acheminait vers la fin du temps additionnel, c’est dire juste à la  93e minute, l’USAFS, par l’intermédiaire de son avant-mêlé, Moussa Ballo (n°12), a été servi sur un plateau d’or par son coéquipier Mamadou Maguiraga (n°8). Seul face au portier des Onze Créateurs, Cheick A. Sy, Moussa Ballo l’a  remis tout simplement le cuir au lieu de concrétiser la rare occasion nette de but de la partie. Donc, il déçu ouvertement les fans de l’USFAS et du ballon rond malien. Et, le score resta ainsi inchangé jusqu’au dernier coup de sifflet du juge central sur un score de zéro but partout.

Ainsi, l’équation de la prolongation s’est avérée irréversible.
Et là également,  ces deux fois 15 minutes n’ont pas permis de départager les protagonistes qui ne sont pas parvenus à l’essentiel. Même avec quelques occasions sporadiques des militaires, notamment par le Capitaine  Ibrahima Diabaté et son attaquant Moussa Ballo, le score restera nul et vierge.

Il a fallu donc recourir à la séance des tirs au but pour pouvoir départager les deux adversaires du jour. Là, il faut souligner que cette période décisive  et fatidique a été longue plus que l’on imaginait d’avance. Puisque les tireurs se rivaliseront jusqu’au sixième tir où l’USFAS lâchera le bout de la corde en ratant la 7e frappe. D’où, les Onze Créateurs se sont hissés, pour la deuxième fois, sur le plus haut podium de la Coupe du Mali. Ce, après avoir dominé l’USFAS à l’issue des tirs au but par un score de mouchoir de poche de 7 à 6.
Même le Président de la République a reconnu que les deux équipes se valaient. Toutefois, il a félicité le vainqueur  que sont les Onze Créateurs de Niaréla avant de dire l’équipe vaincue, l’USFAS n’a elle, aussi, pas démérité du tout. Le Président IBK a exalté les prouesses des cadets maliens qui sont allés dominer leurs copains tchadiens sur leurs propres installations à  N’Djamena par un score fleuve de 9 à 0. C’était dans le cadre du match aller du  deuxième tour des éliminatoires de la 12e édition de la CAN U17, Madagascar 2017.

Soumana Touré Miguel

COULIBALY

Voir aussi

BASKET/ Coupe de la ligue de Bamako catégorie junior: Djoliba AC filles et l’AS Mandé garçons, les meilleures

Cette compétition malgré son début récent, promet être un bonne piste de relève pour les …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils