dimanche 5 juillet 2020
Accueil | Sports | FIBA : Lettre ouverte du président Hamane Niang au nom du Comité exécutif  

FIBA : Lettre ouverte du président Hamane Niang au nom du Comité exécutif  

Depuis mon entrée en fonction au poste de Président de la FIBA, je ressens un profond désir d’aider la FIBA à resserrer davantage les liens qui unissent la grande communauté du basketball mondial. Car le basketball, c’est précisément cela : une communauté. C’est un sport, certes, mais le basketball est bien plus. Il est une source d’espoir, d’amitié et, plus important encore, d’égalité.

 

Le basketball est un sport fondé sur des valeurs telles que l’unité, l’évolution, l’ouverture et la responsabilité. L’inclusion et l’égalité des chances ne sont pas des aspirations au sein de la FIBA, ce sont des exigences. En tant qu’organisation responsable du développement et de la santé future de notre sport, la FIBA se doit d’être un exemple pour toute la communauté du basketball. Ceci signifie qu’elle doit savoir faire preuve de compassion, de compréhension et d’une constante détermination à vouloir progresser et à donner la parole à chacun.

La FIBA est une organisation politiquement neutre qui veut que le basketball serve à renforcer la cohésion plutôt qu’à aviver les divisions politiques. Toutefois, elle ne doit pas rester silencieuse au sujet du racisme. La FIBA condamne catégoriquement toute forme de discrimination qui est une attaque des droits fondamentaux individuels. Le racisme n’a sa place ni dans le basketball, ni dans le sport, ni dans la société.

Les événements récents sont un cinglant rappel que la société, y compris le sport, doit s’efforcer de bâtir une communauté plus solide et plus unie. Nos statuts sont clairs et ils ne tolèrent absolument pas le racisme. La FIBA combattra toujours la discrimination, quelle qu’elle soit. Cependant, le racisme n’est pas un problème qui peut être résolu en une nuit et il ne concerne pas qu’un seul pays ; c’est un problème global.

Les protestations nous ont encouragés à nous remettre en question et à nous demander si la FIBA en fait assez pour combattre le racisme. Le Comité exécutif de la FIBA s’est réuni aujourd’hui et il s’est penché sur nos initiatives actuellement en cours visant l’inclusion, l’égalité des chances et une meilleure représentation, afin de définir où notre organisation peut entreprendre davantage pour la communauté du basketball. Nous sommes une organisation mondiale, nous nous devons ainsi de refléter et de célébrer la grande et riche diversité de notre monde.

Je suis fier d’être un Africain à la présidence de la FIBA. Je connais l’importance de fournir aux gens de toutes les ethnies et de toutes les origines une égalité des chances, pour que toutes les voix et communautés soient représentées.
Il y a de nombreuses choses dont la famille de la FIBA peut être fière. Notre présidence continentale tournante offre une voix à tous ; nous avons énormément investi aux quatre coins du monde par l’intermédiaire d’initiatives telles que Basketball for Good et ses programmes, Basketball Without Borders en collaboration avec la NBA ou des ligues internationales que nous développons en Afrique, en Asie, en Amérique et en Europe. En mars 2020, nous avons aussi revu et renforcé nos règlements internes d’intégrité et d’éthique, avec notamment la nomination du tout premier «integrity Officer»,  préposé à l’intégrité au sein de la FIBA.

Toutefois, nous ne pouvons pas nous reposer tant que notre société ne se sera pas débarrassée définitivement du racisme. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, je demande à la communauté du basketball de faire partie du changement. La FIBA travaillera avec sa Commission des joueurs pour mettre en œuvre des actions concrètes afin de lutter contre le racisme dans le basketball. Tout comme il est important pour la FIBA de montrer la voie, elle se doit également d’être à l’écoute. Ainsi, nous encourageons les membres de la communauté du basketball à contacter la FIBA et à partager leurs expériences et leurs idées. Ceci est fondamental pour assurer notre évolution et notre cohésion.

Nous sommes impatients d’avoir de vos nouvelles et de construire ensemble un futur plus solide, plus uni !

Hamane Niang

Président de la FIBA

Malick Diancoumba

Voir aussi

Selon Amdy Faye, les critiques ont permis à Sadio Mané d’avancer pour devenir l’immense joueur qu’il est

L’ancien milieu de terrain international, Amdy Faye, a invité les observateurs à mettre plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils