samedi 2 juillet 2022
Accueil | Sports | FEDERATION MALIENNE DE TENNIS : La crise couve ?

FEDERATION MALIENNE DE TENNIS : La crise couve ?

’est la question que bon nombre d’amoureux de tennis se pose actuellement à cause de la situation qui prévaut au sein de cette Fédération. A l’origine le refus de la candidature d’Hamidou Diakité, l’actuel président d’honneur par le secrétaire général sous motif de forclusion du délai de dépôt étant 1 mois avant le conseil.
Argument qui ne tient pas, car l’article 18 des statuts stipule « le renouvellement des ligues doit se faire au moins un mois avant la tenue du conseil national », et la Fédération malienne de tennis a fixé la date du conseil sans tenir compte de la date de renouvellement du bureau de la Ligue de Bamako qui s’est tenue le 9 décembre soit seulement 20 jours avant le conseil au lieu de 1 mois. Ce qui laisse à comprendre que la date 29 décembre n’est pas légale pour l’organisation du conseil.
A cause de cette situation qui n’honore pas le tennis malien, M. Diakité a décidé d’adresser une correspondance au ministre des Sports. Une lettre dont une copie est parvenue à La Sirène pour attirer l’attention du ministre de tutelle sur la situation qui prévaut à la FMT.
A suivre…
Abdourahmane Doucouré LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

LE MALI ABSENT DU MONDIAL «QATAR 2022»: La rançon de l’amateurisme, du populisme et du complexe

    Battu 1-0 le 25 mars dernier au Stade du 26 Mars, le Mali …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils