vendredi 18 juin 2021
Accueil | Société | Fahad Ag Almahamoud, porte-parole de la plateforme : « Je ne crois pas que la tenue d’un CSA soit nécessaire à Kidal tant que … »

Fahad Ag Almahamoud, porte-parole de la plateforme : « Je ne crois pas que la tenue d’un CSA soit nécessaire à Kidal tant que … »

Le comité de suivi de l’accord (CSA) pour la paix et la réconciliation nationale tiendra sa prochaine rencontre à Kidal. Cette initiative divise les différentes parties prenantes de l’accord depuis quelques jours. Un membre des groupes armés trouve inutile cette initiative tant que le drapeau malien ne flotte pas dans cette partie du pays.

Si la Coordination nationale des mouvements de l’Azawad (CMA) soutient que la tenue du CSA (Comité de Suivi l’Accord) à Kidal permettrait de convaincre les populations à adhérer au processus de paix, la plateforme quant à elle, n’est pas du même avis. Pour ce groupe armé, il n’est pas opportun de tenir le CSA dans une localité où l’accord est violé tout le temps et dont le drapeau du Mali a cessé de flotter au détriment de celui de l’Azawad.

« Je ne crois pas que la tenue d’un CSA soit nécessaire à Kidal tant que le drapeau du Mali ne flotte pas sur Kidal, tant que le CSA n’est pas sécurisé par les forces armées maliennes le CSA ne doit pas se tenir sur un territoire du Mali sous la sécurité d’un mouvement », a indiqué Fahad Ag Mahamoud porte-parole de la plateforme.

Au-delà de toute contradiction, le bon sens recommande que l’on soit plus pragmatique et reconnaitre que le CSA n’est pas et ne sera la solution si les services d’état ne reprenaient position dans cette partie du Mali.

Bourama Kéïta 

Malick Diancoumba

Voir aussi

Fin d’un règne au CSDM: Mohamed Chérif Haidara perd son latin

Fin d’un règne au CSDM: Mohamed Chérif Haidara perd son latin En conflit ouvert depuis …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils