vendredi 25 juin 2021
Accueil | Société | Face à la colère des populations de Kayes : Une visite du gouvernement empirerait-elle la situation ?   

Face à la colère des populations de Kayes : Une visite du gouvernement empirerait-elle la situation ?   

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile prépare le terrain pour la visite imminente du gouvernement à Kayes. Le Général de Division, Salif Traoré s’est rendu sur place pour essayer d’apaiser les tensions, sensibilisations les populations et présenter ses condoléances. « La loi sera appliquée », a-t-il dit. À quoi s’attendre lors de la visite du Chef du gouvernement ? 

L’information a été rendue publique à travers un communiqué de la présidence de la République sur les événements malheureux qui se sont déroulés à Kayes. Le chef de l’Etat annonce la visite du Premier ministre Dr Boubou Cissé et de son gouvernement pour tenter de faire la lumière sur la situation et apaiser la colère populaire. C’était lors d’une réflexion sur la crise avec : le Premier ministre ; le Président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné ; le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général de Division Salif Traoré et les élus de la région, notamment Aliou Boubacar Diallo dont l’aura est énorme à Kayes. Ces événements malheureux ont été provoqués par la mort d’un adolescent âgé seulement de 18 ans, Seïba qui a été criblé de balles par un policier. Après le coup, le policier en question avait sèchement été lynché par la foule, le défigurant son visage. Les kayesiens n’en décoléraient absolument pas. Les postes de police ont été la cible de plusieurs agressions populaires, notamment le commissariat du 2e arrondissement de Kayes qui a été endommagé par le feu. C’est pourquoi lors de cette séance de travail avec le Chef de l’État, les députés ont expliqué qu’ils souhaitaient aussi se rendre sur les lieux afin de contribuer à l’apaisement et un retour définitif au calme sur l’ensemble du territoire de la ville. La Cité des Rails. En effet, les honorables députés dans les circonscriptions de la ville auront ainsi une première tâche après leur élection. Quoi de mieux expliquer ou exprimer sa valeur sinon sa raison d’être députés vis-à-vis de ses concitoyens ? C’est sans doute une mission première à laquelle ils feront face en aidant le pays et la ville qu’ils représentent à l’hémicycle. Chacun retiendra son souffle par rapport à l’issue de la visite de Dr Boubou Cissé. Car après la mort de Seïba, d’autres personnes ont trouvé la mort au cours des affrontements. Attendons donc !

Moriba DIAWARA

Malick Diancoumba

Voir aussi

Jeunesse et Solidarité participative: Quand deux associations juvéniles se donnent la main, pour apporter leur petite pierre à l’édifice national.

Dans un contexte de difficulté de tout genre, qui malheureusement a accentué la pauvreté financière, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils