mardi 3 août 2021
Accueil | Education | Éducation: Les syndicats se positionnent !

Éducation: Les syndicats se positionnent !

Les syndicats de l’éducation nationale, signataires du 15 octobre 2016 ont à travers une déclaration datant du 24 mai, évoqué des points, d’une part, sur la grève de la centrale syndicale, d’autre part, d’informer l’opinion publique nationale sur les risques en vue sur l’année scolaire.
Faut-il rappeler, les syndicats de l’éducation nationale, signataires du 15 octobre 2016 avaient, de façon inlassable, engagé un processus de dialogue avec les organisations de la société civile et les partenaires de l’école, depuis un certain temps, pour l’apaisement du climat social avec un dynamisme de prévenir l’opinion publique nationale pour des risques qui seraient en vue sur le programme en particulier et l’éducation en générale. Que cela soit continuel, la présente conférence a pour objectif de dialoguer sur des points sur lesquels, les syndicats avaient en différente partie, noté des points qui sont, de part et d’autre, la grève de l’UNTM, le statut du personnel enseignant, les contrevérités de certains responsables de l’UNTM, les actions, les mises en garde.
Sur la grève de l’UNTM, pour eux, les syndicats, depuis le 17 mai, cette centrale a déclenché une grève qui n’engage en rien les enseignants pour des raisons surtout en ce qui concerne l’harmonisation des grilles salariales. Chose sur laquelle l’UNTM se basait depuis longtemps. En tout cas, les enseignants sont, à travers la déclaration, partis loin dans ces détails.
Sur le statut du personnel enseignant, nous avons paradoxalement constaté les mêmes détails sur lesquels, ils (les enseignants) notent qu’ils sont attachés à leur statut depuis 2016. Et tout s’est passé avec le gouvernement pour éviter des grèves, d’autres mesures sont inscrites dans la déclaration.
Sur les contrevérités de certains responsables de l’UNTM, il a été remarqué par les enseignants un vocal circulant sur les réseaux sociaux notant qu’un responsable accuse les syndicats de l’éducation de ne s’occuper que de l’article 39 de leur statut, alors que l’UNTM cherche à intégrer 16000 enseignants communautaires.
Les enseignants se sont éclairés sur le sujet. Sur les actions, après quelques rencontres avec certains acteurs, d’autres seront anticipées les jours à venir. Sur la mise en garde, les syndicats se sont montrés haut et fort, quelles que soient des alertes qui seraient envisagées.
Lassana Sow LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Éducation nationale : La Synergie des syndicats dépose un préavis de grève de 12 jours

    La Synergie des syndicats des enseignants, signataires du 15 octobre 2016,  tape fort …

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils