lundi 20 septembre 2021
Accueil | Société | Edito : ATT est mort le cœur meurtri

Edito : ATT est mort le cœur meurtri

Le mardi 17 novembre 2020, la nation malienne toute entière  a rendu un ultime hommage à celui qui fut incontestablement le précurseur de la démocratie et le soldat du développement, à savoir l’ancien Président de la République Amadou Toumani Touré.  ATT s’en est allé le cœur plein d’amertume, voire meurtri, à cause du traitement  dégradant, humiliant que l’ancien Président IBK lui a fait subir à son retour au bercail après sept ans d’exil au pays de la Téranga. ATT est mort chez sa fille pour n’avoir pas été logé par l’Etat.

Comment celui qui a été unanimement reconnu, salué et  considéré comme le plus  grand bâtisseur du Mali contemporain, puisse mourir chez sa fille comme un vulgaire, à cause de la mauvaise foi de l’ancien Président IBK qui refusa de lui céder la villa des hôtes à l’ex base aérienne? Il a été privé de ses droits les plus élémentaires, comme celui d’avoir un logement malgré tous les dignes et loyaux services qu’il a rendus à la nation. Selon une source bien introduite, ATT se serait confié à des confidents et dit n’aurait jamais compris comment le général Moussa Traoré qui a été doublement condamné pour crimes de sang et crimes économiques a été réhabilité et remis dans tous ses droits y compris celui à un  logement digne de son statut d’ancien Président. Alpha Oumar Konaré a lui aussi bénéficié d’un logement de haut standing à Titibougou, idem pour l’ancien Président de la Transition Dioncounda Traoré, à l’ACI 2000, bien qu’il soit chassé comme un malpropre à sa première résidence par IBK. Quant à  ATT, il rasait  le mur, parce que partageant la même demeure que sa fille et son mari.  Cette  autre injustice est l’œuvre d’IBK qui aura cela sur sa conscience pour le reste de sa vie. La villa des hôtes qui aurait dû accueillir ATT après son exil dakarois, a plutôt servi de résidence privée à IBK et à ses enfants. Pour quelles fins ?

Pour rappel, c’est ATT qui a réhabilité l’ancien Président Moussa Traoré, après avoir été gracié par Alpha Oumar Konaré à quelques encablures de la fin du mandat de ce dernier. Le Général Moussa Traoré qui a géré le pays d’une main d’acier pendant 23 ans est mort en héros parce que réhabilité par l’homme de consensus ATT. Pour laver cet affront fait au digne fils du Mali ATT, les autorités légitimes attendues dans 16 mois devront diligenter une enquête sur la résidence privée de Sebenicoro qu’IBK a fait construire  avec l’argent du contribuable malien.

Youssouf Sissoko

Djibril Coulibaly

Voir aussi

OZONE MALI: La fin ?  

    Six ans après son arrivée triomphale à Bamako à la faveur d’un accord …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils