mardi 29 septembre 2020
Accueil | Société | Échec de la Médiation : Moussa Mara souhaite un nouveau dialogue inter malien

Échec de la Médiation : Moussa Mara souhaite un nouveau dialogue inter malien

Au  lendemain de la médiation de la CEDEAO dirigée par le nigérian, Goodluck Jonathan, le parti YELEMA le changement a regretté que la mission de l’organisation sous régionale « n’ait pu obtenir d’accord entre les parties prenantes de la grave crise sociopolitique que traverse notre pays ».

 

« Le Parti YELEMA, « le Changement » regrette très fortement que la Mission de la CEDEAO ayant séjourné dans notre pays du 15 au 19 juillet dernier, n’ait pu obtenir d’accord entre les parties prenantes de la grave crise socio politique que traverse notre pays », lit-on dans le communiqué publier dans l’après-midi d’hier 20 juillet 2020.

Par ailleurs, le Parti de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, « demande aux parties prenantes, notamment le pouvoir en place et le M5 RFP, de donner encore une chance au dialogue et aux concertations qui constituent la seule voie de sortie de crise ». Ainsi, le parti demande au cadre de médiation nationale de s’investir encore davantage dans le dossier avec des suggestions précises et concrètes pouvant répondre aux attentes principales du M5 RFP.

Cependant, YELEMA, « le Changement » « trouve tout à fait légitime la demande d’enquêtes urgentes et rapides afin de déterminer les responsabilités des tueries des 10, 11 et 12 juillet en vue d’administration de sanctions exemplaires ».

Selon lui, il est important d’instaurer à nouveau un dialogue entre les acteurs sociopolitiques maliens pour parvenir à une solution de crise après que la médiation de la CEDEAO ait  échoué.

« Si nous mettons véritablement le Mali au-dessus de nos préoccupations de pouvoir et de privilèges, nous disposons de tous les moyens pour sortir de cette crise par nous-mêmes maliens ! », indique le communiqué signé par Mamadou KEITA, 10e Vice-Président de YELEMA, le Changement.

Bourama Kéïta

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

3e Édition de la Formation sur la Police des Nations Unies : Dix-sept éléments des forces de sécurité certifiés dans le renforcement des capacités opérationnelles

Le Directeur Général de l’École de Maintien de la Paix, le Général de Brigade Mody …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils