lundi 21 septembre 2020
Accueil | Société | Distribution gratuite de vivres aux personnes vulnérables : L’opération lancée en CVI et CI

Distribution gratuite de vivres aux personnes vulnérables : L’opération lancée en CVI et CI

Respectivement, au niveau des directions régionales du Développement Social et de l’Economie Solidaire, des Communes VI et I de Bamako, le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté,  Hamadoun Konaté a procédé à la remise symbolique   des 1ers  lots de don de vivres dans le cadre de l’opération de distribution gratuite des vivres aux personnes vulnérables, initiée par le président de la République.  C’était le mercredi 20 mai. Globalement dans le district de  Bamako, ils seront 33 951 personnes à recevoir un total de 577 tonnes de riz et 140 tonnes de céréales transformés dans le cadre de cette opération.

C’est à 10h46mn, que le ministre Konaté a signé son arrivée à la direction régionale de Développement Social et de l’Economie Solidaire de la commune VI.  Avant d’entrer, le ministre a sacrifié au traditionnel lavage des mains et désinfection par le gel hydro-alcoolique. Sur place, dans la cour, les bénéficiaires étaient devant leur lot de vivre composé par tas de 14 kg de riz et 10 kg de céréales transformés.

De façon symbolique le ministre a remis en 1er lieu, à Tiné Diawara, un vieux âgé de plus de 70ans son lot de vivre.

« Au nom du président de la République, je vous remet ce don. Que ce don vous soit utile » a solennellement dit le ministre Konaté avant de remettre le don.

C’est par ces mêmes propos qu’il a remis à Fatoumata Barry son lot de vivre, une veuve ayant à sa charge 4 enfants. Presque les larmes aux yeux, la veuve Fatoumata a formulé des bénédictions pour le pays de même que pour le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

En effet, globalement la commune VI,  qui a la particularité d’abriter tous les sites de populations déplacées en district de Bamako, a reçu 171 tonnes de riz et 60 tonnes de céréales transformées à distribuer entre les personnes vulnérables.

Suite à la remise symbolique,  le ministre Hamadoun Konaté, dira que les personnes concernées  par cette opération sont  entre autres, les veuves ayant à leur charge des enfants, les ménages inscrits au programme ‘’Jigiseme Jiri’’, les familles hébergeant des enfants en situation difficile (parmi lesquels, il y’a des enfants mendiants et ceux qui vivent principalement dans les rues). Par la même occasion, il a  précisé que  la distribution est effectuée sur la base de la liste de toutes les personnes concernées de même que la taille de leur ménage.

Dans son intervention, le ministre Konaté, n’a pas tu tout omis de soutenir que cette opération est l’exécution de la volonté du président de la République. «  Il faudrait saluer cette initiative du président de la République et saluer le moment ou cela s’eefectue.  Cette opération se fait à la veille de la fête du ramadan » a – t- il déclaré.

Avant de prendre  la route pour la commune I, le ministre du Développement Social et de la Lutte contre la Pauvreté a tenu à se prononcer sur la situation de combat contre la covid-19 au Mali. Là-dessus, il a invité les populations au respect strict des mesures édictées par les autorités.

C’est vers 11 h que le ministre Konaté a fait son entrée dans la cour de la direction du Développement Social et de l’Economie Solidaire de la CI. Après, les salutations d’usage, il a expliqué aux heureux bénéficiaires du don le bien-fondé de cette opération. «  Le président IBK a voulu faire ce don pour atténuer les effets néfastes de la covid-19 » a  t-il expliqué.

Selon lui, dans le cadre de cette opération le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a identifié 33 951 bénéficiaires au niveau du district de Bamako. « Les kits qui ont été remis, ont été calculés sur la base de la ration individuelle. Ce sont ces rations individuelles qui sont prises en compte pour donner aux unités familiales leur kit » a-t-il tenu à préciser.

A ses dires, pour le district, la quantité totale est chiffrée à 577 tonnes de riz et 140 tonnes de céréales transformés. Par rapport à la  CI, il dira que 4800 personnes  sont ciblées au total, pour une quantité totale de 83 tonnes de riz et presque 49 tonnes de céréales transformés.

Comme en CVI, au niveau de la CI, le ministre Konaté a mis accent particulier sur le respect des mesures barrières.

Par Moïse Keïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

TRANSITION POLITIQUE AU MALI : vers un bras de fer CNSP/CEDEAO ?

Comme il fallait s’y attendre, la CEDEAO aura pris le contre-pied des résolutions prises par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils