lundi 27 janvier 2020
Accueil | Société | Dérives des réseaux sociaux: Ces espaces qui font le malheur des jeunes d’aujourd’hui 

Dérives des réseaux sociaux: Ces espaces qui font le malheur des jeunes d’aujourd’hui 

Il  existe plusieurs types de réseaux sociaux, mais le plus connu et le plus utilisé est Facebook. Et, justement, ce réseau devenu beaucoup plus populaire est en train de détruire carrément les jeunes d’aujourd’hui parce qu’au lieu d’être un lieu de travail,  il est transformé une source de malheurs pour la jeunesse du monde entier ; donc, il est en passe de devenir  autre chose et ça devient de plus en plus inquiétant.

Le but initial  de ces réseaux sociaux qui consiste à créer un cadre de rapprochement entre amis de tous bords n’est plus à l’ordre du jour aujourd’hui. De nos jours, la plupart des utilisateurs  en font un moyen  d’arnaques, d’injures copieuses, d’appel à la haine, à la désobéissance civile, etc.  Et ses faits jouent un rôle absurde sur les jeunes, ça détruit complètement leurs mentalités. Ce qui met en danger  leur avenir, parce qu’ils ne se préoccupent plus de leurs études, mais ils sont plutôt sur Facebook. Donc, l’école leur importe peu désormais.  En fait, le réseau social Facebook est plus intéressant pour eux  que leurs études. Or, à force d’avoir cette mentalité trop ancrée, certains vont jusqu’à abandonner l’école, parce qu’ils ne sont plus réguliers en classe ni concentrés sur leurs leçons. Certains disent que Facebook est uniquement un lieu de travail. Il s’agirait, par exemple, de faire la publicité des produits et prestations. Ce que font d’ailleurs  bon nombre de  commerçants et ceux qui font des recherches dans le cadre de leur  travail, ou pour des rencontres afin  d’échanger avec des amis, mais dans le respect. En revanche, d’autres pensent que ce n’est pas seulement sur Facebook qu’on doit se faire remarquer …

Quant aux parents d’élèves, ils disent que Facebook est en train de gâcher l’éducation de leurs enfants, qu’avant ce qu’un enfant de 18 ans ne connaissait pas celui de 12 ans connait ça aujourd’hui parfaitement et que les réseaux sociaux, dont  Facebook, en sont responsables. Ils disent que ça pousse les jeunes à faire des choses désagréables et devenir inconscients. Et quant aux Professeurs, eux pensent que naturellement les élèves de nos jours n’ont aucun respect surtout quand ils sont sur Facebook, sur lequel ils sont devenus accros.  «Les jeunes utilisateurs de Facebook se prennent déjà pour des grands ; or, ils sont dans le néant. En utilisant Facebook, ils n‘écoutent plus personne ni leurs parents ni leurs Professeurs. D’où ils n’ont aucun niveau en classe parce qu’ils ne se concentrent plus sur les cours, mais plutôt sur leurs photos et images prohibées. Sur Facebook, même en classe, ils n’entendent rien et ne voient rien ; car, ils sont toujours sur leurs téléphones », a déploré un Enseignant. Et, selon ce dernier, pour arrêter ce  fléau, il faudrait que les parents interdisent le port des téléphones aux enfants et que les enseignats quant à eux, interdisent l’accès de téléphones en classe. Puisqu’autrement, ça risque de jouer sur leur avenir. Pour quelques-uns qui ont des recherches à faire, ils n’ont qu’à aller dans les cybercafés. En somme, ces réseaux  sociaux multiplient  les malheurs des jeunes d’aujourd’hui

Ada Djiga, Stagiaire  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Commune IV: Trois voleurs sous les verrous 

Sur pied d’œuvre pour assurer la sécurité des personnes et des biens dans la commune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils