vendredi 3 février 2023
Accueil | Société | DELESTAGES SAUVAGE A BAMAKO : Incompétence des cadres ou manque de volonté  du ministre ?

DELESTAGES SAUVAGE A BAMAKO : Incompétence des cadres ou manque de volonté  du ministre ?

En cette période de chaleur, de jeun, d’insécurité et de couvre-feu, les délestages sont de trop pour une population qui souffre déjà de crise de tout genre. N’empêche que, chaque année, Energie du Mali (EDM) impose aux Maliens la même punition avec les coupures répétées d’électricité. Et pourtant, selon des cadres du Département, les solutions sont à portée de mains.

Selon certaines compétences à EDM, la centrale électrique SOPAM de Sirakoro, avec une capacité de 56 kW, peut mettre fin aux souffrances des populations maliennes, notamment facilité un meilleur approvisionnement de la capitale en électricité.
L’ancien ministre de l’Energie et de l’Eau, M. Malick Alhousseyni, avait démonté la centrale SOPAM de Sirakoro pour réparation ou révision. Mais, selon nos sources, le processus a été interrompu depuis l’arrivée de l’actuel ministre, Sambou Wagué. Est-ce une mauvaise foi de sa part ? Est-ce un manque de volonté politique au plus haut niveau de l’Etat ? La souffrance des Maliens ne dérange-t-il plus aucun décideur de ce pays ?
Et pourquoi laisser la centrale SOPAM de Sirakoro et les groupes arrêtés à la BID et à Darsalam pour louer très cher des groupes avec Aggreko ? A quel intérêt ?
Les réponses à ses questions dans nos prochains numéros.

Abdou Maïga

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils