mardi 27 septembre 2022
Accueil | Oeil du combattant | Crime à Kéniéba: Une femme retrouvée morte sur un site d’orpaillage à Kouroufin     

Crime à Kéniéba: Une femme retrouvée morte sur un site d’orpaillage à Kouroufin     

Une femme a été, vendredi dernier, victime d’assassinat sur le site artisanal chinois à Kouroufin, dans la localité de Faraba, cercle de Kéniéba, région de Kayes.  

 La région de Kayes est le théâtre de plusieurs actes d’assassinats, d’agressions, d’attaques criminelles,  de vandalismes et autres, tout comme au nord et au centre du pays. Les scènes criminelles sont malheureusement partout dans le pays. À quand la fin de ce cycle infernal ? Selon des informations publiées sur la page Facebook de keniebamedia, «…à Farabane, une femme a été tuée ce vendredi matin sur un site artisanal chinois à Kouroufin. C’est un vigile (gardien) dans un site artisanal de chinois abandonné qui serait auteur de la tuerie à Kouroufin, un hameau de culture situé à 07 km de Faraba. Selon plusieurs sources, le gardien aurait tiré à bout portant sur la femme dans un puits (Piti) précédemment utilisé par des orpailleurs chinois aux environs de 11 heures du matin. La gendarmerie à travers le CB adjoint et son équipe de Kéniéba, serait arrivée sur le site pour faire le constat. Tous les gardiens sur place sont conduits à Kéniéba pour faire la lumière sur l’incident malheureux. L’enterrement de la femme s’en est suivi à Faraba en présence d’une foule remontée ». Le même site ajoute que la dame tuée, « Fanta DANSOKO est un drame regrettable qui remet à la lumière l’ampleur de la pratique de l’orpaillage par les Chinois dans cette zone. Des mesures urgentes s’imposent de la part des autorités au niveau national pour bien cadrer et organiser ce secteur artisanal qui fait chaque jour des victimes. Fanta Foune DANSOKO a été cruellement abattue avec une balle dans la tête alors qu’elle cherchait de façon digne son pain quotidien. Combien d’autres épouses, mères, filles ont laissé leur vie sur les sites d’orpaillage en tentant de survivre, sans la moindre mesure de sécurité ? Le secteur de l’orpaillage reconnu légalement par les autorités du pays devrait plutôt être vu comme une activité économique, d’épanouissement et d’emploi, qu’un champ de bataille. La présence des agents de sécurité privée sur les sites artisanaux pour préserver l’intérêt d’une minorité de citoyens constitue une menace et une imposition sur l’intérêt général des populations des zones aurifères. La martyre Fanta Founé DANSOKO est mère de trois enfants. Que sa mort ne reste pas impunie ! »

La récurrence des actes criminels dans la région de Kayes est désormais préoccupante. Par conséquent, en plus des drames de l’esclavagisme dans le cercle de Bafoulabé et environs, courant de la semaine passée, le fils du chérif de Nioro a été aussi victime d’un coup de couteau par l’un de ses élèves. Avant cela, une femme aussi a été égorgée dans son champ à Yélimané. À cela s’ajoutent des attaques, des braquages et des vols. Ainsi, dans le cadre des efforts engagés par le ministre de la Justice contre l’esclavagisme, un appel est à lancer aux autorités administratives de la région de Kayes en particulier et du pays en général afin de faire face à tous les drames sociaux. Miné dans son ensemble par des pertes en vies humaines, en matériels,  en animaux, et autres sur le territoire national, l’inquiétude grandit et les populations ne savent plus à quel saint se vouer.

 

Lassana Sow  LE COMBAT

 

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

CAMBRIOLAGE AU CAP DE BAFOULABE: 80.000 F CFA emportés par les voleurs !

    Un cambriolage a eu lieu au Cap de Bafoulabé, région de Kayes. Ce,  en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils