mercredi 30 septembre 2020
Accueil | Société | CONSULTATIONS : Le CNSP chez la famille fondatrice de Bamako et l’ancien Président Moussa Traoré

CONSULTATIONS : Le CNSP chez la famille fondatrice de Bamako et l’ancien Président Moussa Traoré

Le CNSP a rencontré la famille fondatrice de Bamako et l’Ancien Président, le Général Moussa Traoré. L’objectif de cette visite est non seulement de présenter les membres du CNSP, mais surtout profiter pour demander des conseils et des bénédictions.

Le Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP) continue ses consultations et les prises de contact. Le président du CNSP, le colonel Assimi Goïta et ses amis ont visité la faille fondatrice de Bamako.  Pour l’un des chefs de cette famille, il fallait un changement. « On avait un besoin d’ordre à un moment donné dans le pays, parce que ça n’allait pas. Tout le monde faisait ce qu’il voulait. Quand on voit l’état des routes, le comportement des gens, il fallait changer les choses. Ce n’est pas le Président qui est en question. C’est notre politique qui est en question », a affirmé le chef de quartier Dramane Niaré. Selon lui, il faut tout remettre à plat pour partir à zéro. « Ce n’est pas la tête d’une personne, c’est un problème de tout le monde », a-t-il ajouté félicitant le courage des militaires. « Quand les militaires ont eu l’audace de  mettre ça sur leur dos, on doit les remercier et les aider parce que ce n’est pas facile, c’est un fardeau », conclut-il.

De son côté,  l’ancien Président du Mali, le Général Moussa Traoré dit avoir conseillé les jeunes officiers en charge du pays actuellement. « J’ai donné des conseils à mes enfants qui sont des officiers qui dirigent le pays, selon l’expérience des fonctions que j’occupais », a-t-il laissé entendre. Ajoutant qu’il leur avait dit à l’occasion de leur visite à son domicile « les erreurs commises et ce qu’il faut éviter ». « Ils ont compris et qu’ils éviteront ces erreurs-là de manière à ce que le Mali soit mis sur le droit chemin. Je n’ai jamais désespéré de mon pays, je l’affirme », a conclu l’ancien Président.

Bourama Kéïta

 

 

 

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

Gouvernement de transition : le tambour bat à cœur ouvert

Le gouvernement de transition, décisif durant la période de 18 mois, sera bientôt formé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils