mercredi 7 décembre 2022
Accueil | Santé | COMMUNE DE DIAKON: Sibindi souffre de la pénurie d’eau potable  

COMMUNE DE DIAKON: Sibindi souffre de la pénurie d’eau potable  

 

 

Les 10 000 habitants de Sibindi dans la commune rurale de Diakon sont confrontés ces derniers temps à un manque d’eau potable. Selon eux, la situation persiste malgré l’existence d’un château d’eau qui, malheureusement, est en panne depuis des jours en plus des pompes. Ce cri de cœur est lancé dans plusieurs localités du pays. L’appui des autorités du pays et des bonnes volontés est réclamé par les habitants.  

Depuis fort longtemps, l’eau potable est réclamée dans plusieurs localités du Mali en général et à Kayes en particulier. Les populations locales ne cessent de dénoncer le contexte en demandant l’appui des autorités du pays et des bonnes volontés.

En effet, selon une source de Bafoulabé, les 10 000 habitants de Sibindi dans la commune rurale de Diakon sont confrontés ces derniers temps à un manque d’eau potable. Selon eux, la situation persiste malgré l’existence d’un château d’eau, qui malheureusement est en panne depuis des jours, en plus des pompes.

Une grande mobilisation pacifique est initiée par les femmes, le mardi dernier pour exprimer leur ras-le-bol et l’épuisement de ces bonnes dames. Elles ont été reçues par le chef de village de Sibindi et ses conseillers aux environs de 11 heures. Toutefois, le ravitaillement de la population se fait à partir de Sangafé et Sandaré situés à des kilomètres. La seule alternative pour ces habitants, ce sont les tricycles qui font la queue à Sangafé et Sandaré pour leur apporter de l’eau. Ils lancent un appel de soutien aux autorités de la transition et aux bonnes volontés.

Des dispositions sont prises par les autorités, notamment le chef de l’État, col Assimi Goïta avec son projet d’œuvre sociale et des bonnes volontés, singulièrement Mme Niane Batouly, avec la réalisation d’une centaine, voire des milliers de châteaux d’eau au Mali. Malgré cela, certaines localités dénoncent la pénurie d’eau. En conséquence, la problématique de l’eau potable se pose toujours dans plusieurs localités de Kayes, Kidal, etc.

Depuis le début de cette période de forte chaleur, la coupure et l’interruption d’eau sont devenues le quotidien des populations dans presque toutes les villes du pays.

Lassana SOW  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Suspension de Joliba Tv News par la HAC: Le RMJI appelle à une mobilisation générale pour barrer la route aux velléités de musellement de la presse…

  Suite à la suspension de deux mois infligée à la chaîne Joliba TV, plusieurs …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils