mercredi 30 septembre 2020
Accueil | Société | Centre National de Promotion du Volontariat au Mali (CNPV) : Des résultats satisfaisants au titre de l’année 2019 !

Centre National de Promotion du Volontariat au Mali (CNPV) : Des résultats satisfaisants au titre de l’année 2019 !

Le mardi 2 juin,  le conseil d’administration du  Centre National de Promotion du Volontariat au Mali (CNPV), a tenu les travaux  de sa 9ème session ordinaire dans la salle de conférence du conseil national du patronat du Mali. La cérémonie d’ouverture était présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, avec à ses côtés le DG du CNPV, Sékou Oumar Coulibaly.  Pour l’année 2020, le budget de ce Centre  se chiffre, en recettes et dépenses, à la somme de 8 088 328 000 FCFA.

Examiner et adopter, outre le compte-rendu et l’état de mise en œuvre des recommandations de la 8ème session, les rapports d’activités et financiers 2019 ainsi que le Plan annuel de travail et le projet de budget 2020. Tels étaient les points inscrits à l’ordre du jour de cette 9ème session du CA du CNPV.

L’ouverture des travaux a été marquée par deux interventions.

Dans son mot de bienvenue, le DG du CNPV  a souligné que les conseils d’administration ont toujours été des moments de plaisir renouvelé pour lui et toute sa direction. « C’est  des moments forts  ou les administrateurs nous distillent des conseils avisés. Si aujourd’hui, nous avons des résultats encourageants c’est en grande partie grâce aux conseils avisés de nos administrateurs qui sont toujours à nos côtés » a-t-il déclaré.

A son tour, le ministre de la Jeunesse et des Sports a d’abord rappelé les missions assignées au CNPV, pour ensuite évoquer les réalisations de cette structure courant 2019. Enfin, le ministre Touré, a dévoilé les grandes perspectives du CNPV pour l’année 2020.

Selon le ministre de la Jeunesse et des Sports, la mission fondamentale du CNPV est la promotion et la gestion du volontariat national. Toute chose, explique-t-il, qui charge le conseil National de la Promotion du Volontariat  de contribuer entre autres à,  l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale de volontariat  et  de favoriser la création des associations de volontaires.

Des résultats plausibles pour 2019 !

Concernant les activités réalisées, il dira que l’année 2019 a été marquée par la relance des activités éducatives dans les zones affectées par l’insécurité ainsi que les actions en faveur de la consolidation de la paix et du renforcement de la cohésion sociale.

En plus, le ministre Touré, a signalé  que le Centre National de Promotion du Volontariat (CNPV) en dépit de la crise sécuritaire multiforme que connait le pays, a pu déployer, sur l’ensemble du territoire national, 662 volontaires dont 100 sur le budget national. « Ces volontaires, dont 46,82% sont des femmes, ont appuyé les communautés à la base dans leur accès aux  services sociaux de base, notamment dans les  domaines de la santé, de l’éducation, de la relance de l’économie locale, de la Gouvernance locale et du renforcement de la cohésion sociale » a déclaré le ministre Arouna Modibo Touré.

D’après lui, en somme, sur les 14 activités prévues, onze  ont été réalisées, une en cours de réalisation et deux  non réalisées, soit un taux d’exécution physique des activités de 78,57 %.

En ce qui concerne l’exécution financière, le  du chef du département de la Jeunesse et des Sports  a soutenu que le CNPV a pu mobiliser au cours de l’année 2019 la somme de 1 040 487 394 FCFA dont 278 204 000 FCFA au titre de la subvention de l’Etat.  « Cette performance a été possible grâce à la stratégie de marketing et de plaidoyer mise en place par la Direction générale du Centre national de Promotion du Volontariat dont il faut ici saluer le travail remarquable » a précisé le ministre Touré.

De belles perspectives

Aux dires du ministre Touré,  le chantier du volontariat dans le domaine de l’éducation sera étendu avec la mobilisation et l’engagement de 15 000 volontaires pour couvrir les immenses besoins d’enseignants.

Après avoir souligné que d’autres domaines d’intervention et d’autres partenariats seront scrutés pour faire du volontariat, un tremplin du développement du capital humain, il dira que l’objectif est de mettre les jeunes à l’abri de la précarité, des aventures et déviances sociales, du désespoir et développer chez eux les vertus ancestrales d’un Mali dont le credo a toujours été le culte de l’effort, le don de soi, le travail bien fait et la solidarité.

Avant de terminer, le ministre de la Jeunesse et des Sports a réaffirmé, au nom du Premier Ministre,   l’engagement du Gouvernement du Mali dans la promotion du volontariat sous toutes ses formes. « L’adoption prochaine de la Politique nationale du volontariat, document qui a été fortement salué par la communauté des volontaires tant au niveau national qu’international, est l’expression de cet engagement sans faille » a-t-il rappelé.

Moïse Keïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Gouvernement de transition : le tambour bat à cœur ouvert

Le gouvernement de transition, décisif durant la période de 18 mois, sera bientôt formé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils