dimanche 17 octobre 2021
Accueil | International | Bilan de l’opération « Furaji » de la MINUSMA : 13 Assaillants arrêtés à Douentza et 10 autres à Indélimane

Bilan de l’opération « Furaji » de la MINUSMA : 13 Assaillants arrêtés à Douentza et 10 autres à Indélimane

L’opération « Furaji » de la MINUSMA a permis de mettre hors de danger treize assaillants qui évoluaient jusque-là dans le Cercle de Douentza. Au cours d’une autre opération similaire dans la Région de Ménaka, à Indélimane, dix assaillants ont été neutralisés. L’information a été donnée hier, jeudi, par les Responsables de la force onusienne lors de la conférence hebdomadaire de la MINUSMA.

Treize assaillants ont été arrêtés, le 20 janvier dernier dans le cercle de Douentza au cours d’une opération de la MINUSMA dénommée « Furaji ». Pendant l’opération militaire, la MINUSMA a apporté une assistance alimentaire aux populations dans toutes les zones de son intervention. Au cours de la conférence de presse hebdomadaire, les Responsables de la force onusienne ont aussi annoncé qu’une autre opération dans la Région de Ménaka a permis de neutraliser dix assaillants à Indélimane et 3 casques bleus ont été tués.

Face à cette situation pour le Général Zean Paul Déconinck, le Commandant de la force de la MINUSMA, une Opération de grande envergure sur les Régions du Centre jusqu’au Sud de Tombouctou est en cours. Selon ses explications, 600 militaires et près de 80 véhicules ont été déployé sur le terrain. Il souligne également qu’une des menaces les plus importantes auxquelles les contingents de la mission font face sont les engins explosifs improvisés.

Lors des opérations, une des patrouilles a détecté un objet suspect et la découverte prématurée a obligé les assaillants à se découvrir. «La réaction des soldats sénégalais de façon tactique a permis de mettre la main sur 13 assaillants ou présumés assaillants. Ils ont été remis à la police à Boni et ont été transférés », dit le Général Zean Paul Déconinck, le Commandant de la force de la MINUSMA. Parmi les arrêtés, un assaillant a été immédiatement reconnu comme ayant déjà organisé ce genre d’attaques contre les forces de défense et de sécurité maliennes.

Cette intervention de la force onusienne intervient après plusieurs arrestations au cours des opérations précédentes.

Adama A. Haïdara: LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Antony Blinken à Paris: une visite sous tension du secrétaire d’État selon la presse américaine

Officiellement dans la capitale française pour participer à une réunion de l’OCDE, Antony Blinken doit …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils