jeudi 29 octobre 2020
Accueil | Société | Autres formes de manifestation de la Covid-19 : Les éclairages de l’infectiologue, Dr Mamadou Keïta !

Autres formes de manifestation de la Covid-19 : Les éclairages de l’infectiologue, Dr Mamadou Keïta !

La maladie à Coronavirus appelée aussi Covid-19, depuis des mois est une pandémie qui fait des ravages dans le monde. Cette pandémie est connue avec des manifestations cliniques telles que : la fièvre, les maux de tête, les problèmes respiratoires, les écoulements nasaux. Cependant d’autres formes  cliniques de ladite maladie méconnues par plus d’un font leur apparition. Elles méritent d’être portées à la connaissance des populations  afin de limiter la propagation de la maladie dans notre pays.  Médecin Infectiologue, membre du comité de crise contre la Covid-19 au Point G, Dr Mamadou Keïta, a bien voulu partager son expertise sur le sujet.

« La  Covid-19 a plusieurs formes cliniques. Ces différentes stimulations peuvent ressembler à d’autres maladies.                                                                                                                               Ces manifestations ne sont pas de nouvelles formes de la maladie à Coronavirus mais ce sont  des signes qui passent inaperçus.  Souvent tu peux être avec quelqu’un qui n’a pas forcement développé la maladie, tu peux être infecté, tu ne vas pas développer les formes graves » a souligné Dr Keïta.

Pour lui, les formes d’une maladie sont les différentes phases de cette maladie. Plus on teste des cas suspects, dit-il, plus on recense d’autres signes.

Selon lui, ces autres formes cliniques de la maladie à Coronavirus qui sont des signes du palu ne sont pas connues par la plupart des patients, même par beaucoup d’agents de santé.

De passage Dr Keïta a rappelé que les signes classiques de la  Covid-19 sont entre autres : les problèmes au niveau de la respiration, la fatigue, la sensation des odeurs, les maux de tête, les douleurs musculaires.

Cependant, signale l’infectiologue, il peut y avoir des cas où la personne peut présenter des signes qui peuvent ressembler à du paludisme c’est-à-dire, de la fièvre, des maux de tête, des courbatures, souvent même des vomissements sans qu’il y ait des problèmes respiratoires.

« Si cette personne a été en contact avec un cas de Covid19 ou est en cours d’observation parce qu’il a quitté une zone où il y a la pandémie, si on le teste et qu’il est positif, on va dire qu’on n’a pas retrouvé les signes classiques qui sont respiratoires. Mais plutôt des signes qui ne sont pas habituels. Mais ça ne veut dire qu’il n’a pas des signes connus. Ceux-ci peuvent être associés aux problèmes respiratoires » a précisé Dr Mamadou Kéita. Et d’ajouter que : « sur 100 malades de la  Covid-19, il y a 2 ou 3 qui se présentent dans ce tableau avec des signes du palu ».

Ensuite il soulignera qu’il peut y avoir des cas classiques avec tout ce qui est problème respiratoire qui peut aller vers une aggravation, il peut y avoir des cas où les signes ne sont pas respiratoires, il peut y avoir des cas où il n’y a même pratiquement pas de signe.

Parlant des sujets de moins de 60 ans, qui se considèrent comme des porteurs,  il expliquera que les signes sont plus manifestés quand la personne présente des comorbidités. C’est-à-dire que la personne avant qu’elle n’ait la Covid était diabétique, asthmatique, drépanocytaire…

Pour limiter la propagation du virus surtout avec ces formes méconnues par les populations, l’infectiologue propose d’informer les personnels de santé de faire attention à tous les signes chez quelqu’un qui est suspecté.

« On dit que cette autre forme ressemble au paludisme mais c’est pour que les gens puissent comprendre que tous les cas de palu ne sont pas que du palu, il faut chercher Covid-19 aussi. C’est pourquoi on dit que ça simule le paludisme. C’est pour que les gens  prêtent attention à ne pas  continuer à traiter les gens pour paludisme alors qu’ils ont des signes pouvant évoquer la Covid189» a prévenu l’infectiologue Keïta.

Pour ce faire, il appelle tous les médecins où qu’ils soient à se mettre à l’esprit qu’on est actuellement en période d’épidémie car la pandémie est au Mali. Toute personne qui présente des signes de n’importe quelle maladie mérite d’être examinée correctement à travers un bon diagnostic.

De même,  il a invité ses collègues à toujours poser les questions aux patients du genre : « Est-ce qu’il y a eu un cas de la Covid-19 dans ton entourage ? Est-ce que vous avez un parent qui a été testé positif ? ».

Pour lui cette démarche est nécessaire,  car il serait bien possible de passer à côté de beaucoup de cas de la  covid19, si les patients étaient  traités avec le même mode habituel de  traitement du paludisme.

S’adressant aux malades qui évitent les centres de santé de peur de ne  pas se retrouver en isolement en cas de consultation,  Dr Kéita dira que si on est malade on doit se rendre dans un centre de santé. « Si on est Covidé et qu’on ne va pas se faire tester en cas de problème, en cas de complication ça va être difficile » a-t-il prévenu.

Comme message, le Dr Kéita a dit ceci : « On ne doit pas rester à la maison de crainte que  quand je vais aller dans un centre on va me tester positif à la Covid. Vous devez venir quand vous êtes malade, se faire tester vaut mieux que tout pour éviter de contaminer ses proches parents et collaborateurs».

Maïmouna Sidibé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Emploi et formation professionnelle : le ministre Mohamed Salia Touré à pied d’œuvre 

Le département de la formation professionnelle et de l’emploi est le ministère névralgique dans la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils