mardi 5 juillet 2022
Accueil | Société | Attaque contre une position de la MINUSMA à Kidal : Le bilan s’alourdi 4 morts et 8 blessés

Attaque contre une position de la MINUSMA à Kidal : Le bilan s’alourdi 4 morts et 8 blessés

Après un premier bilan publié par la MINUSMA suite à l’attaque perpétrée contre une position onusienne à Kidal, le jeudi dernier, le corps d’un autre casque bleu a été retrouvé sans vie. Le bilan passe, donc, de trois à quatre casques bleus morts et huit autres blessés grièvement. L’attaque a été revendiquée, le vendredi 9 juin dernier, par une alliance djihadiste dans la Région liée à Al-Qaïda.

Selon un communiqué de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), le corps d’un Casque bleu qui était porté disparu suite à l’attaque contre une des  positions de la MINUSMA à Kidal, le jeudi 8 juin, a été retrouvé non loin des lieux de l’attaque. L’origine du soldat retrouvé n’a pas été précisée dans le communiqué ; par contre, les trois premiers sont tous de la Guinée-Conakry.

Le bilan des victimes de  cette attaque terroriste menée contre les Casques bleus s’élève ainsi à quatre morts et huit blessés graves. Quant aux blessés, ils sont en train d’être traités à l’Hôpital de la MINUSMA à Kidal. Toujours, selon le même document d’information,  leur état de Santé s’est maintenant amélioré.

Rappel 

Le camp de la MINUSMA à Kidal a été la cible des tirs intensifs de roquettes/mortiers et les informations préliminaires ont indiqué qu’une dizaine d’obus de différents calibres ont ciblé le camp. Cinq membres du personnel de la MINUSMA ont été légèrement blessés. Quelques obus ont atterri dans les quartiers avoisinant du camp de la MINUSMA. Quelques temps après, une position de la Force a été attaquée à l’Extérieur du camp. Trois Casques bleus ont été tués et trois autres blessés.  La MUNISMA n’a pas manqué de condamner l’attaque et  a exhorté les parties présentes à Kidal «d’assumer leur pleine responsabilité pour identifier les responsables afin d’assurer leur traduction devant la justice».

En février 2016, sept autres Casques bleus guinéens, dont une femme, ont été tués dans une attaque djihadiste contre le camp de Kidal.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

TENUE SEXY ET CHICHA AU STATUT WHATSAPP: Un mariage avorté !

Une dame a été coupable de l'annulation du mariage de son frère. Pour cause, elle regardait le statut de la future mariée en présence de la belle-mère. Cette dernière a découvert sa future belle-fille habillée en tenue sexy et fumant de la chicha dans une boite de nuit de la place. 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils