lundi 24 février 2020
Accueil | Santé | AMO: Tu peux mourir de ta belle mort, il y a Val de Grace en France

AMO: Tu peux mourir de ta belle mort, il y a Val de Grace en France

 

 

Nombreux sont les hautes personnalités de la République qui fuient nos hôpitaux pour confier leur santé aux hôpitaux des anciennes métropoles coloniales, mais aussi du Maroc, de la Tunisie, de l’Afrique du Sud ou des pays émergents. La quasi totalité des membres du gouvernement se soignent à Val-de-Grâce de Paris.

Le régime de l’assurance maladie obligatoire (AMO) fait face à sa première grosse difficulté. La suspension de l’Achat des médicaments par l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) dans les pharmacies est levée mais, le bas peuple se demande, si l’AMO ne s’achemine pas lentement mais surement vers sa fin. La suspension de l’Achat des médicaments par l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) dans les pharmacies, il y’à quelques jours a impacté aussi bien les assurés que les pharmacies. C’est pourquoi assurés et pharmaciens souhaitent que le problème soit rapidement et définitivement résolu.

Si certaines personnes arrivent à s’en sortir, la majorité écrasante n’arrivaient pas à joindre les deux bouts pour payer leurs médicaments. Certaines d’entre elles se sont tournées vers les « pharmacies par terre » ou vers les médicaments traditionnels. Beaucoup de personnes inscrites à l’Assurance maladie obligatoire s’interrogent comment cette situation a pu arriver surtout que le prélèvement pour les assurés de l’AMO est fait à la source.

Le régime de  protection sociale, l’assurance maladie obligatoire, a longtemps été contesté par certains citoyens. De nos jours, force est de constater qu’elle (l’assurance maladie obligatoire) devient de plus en plus populaire et elle est courtisée par d’autres fournisseurs d’assurance maladie, et mieux des pays voisins s’inspirent du cas de notre pays.

L’Assurance Maladie Obligatoire, est un système de protection sociale qui consiste  à organiser un dispositif qui se repose sur la solidarité. Ce dispositif de solidarité, qui permet à tout le monde, d’accéder au soin de santé à moindre frais.

Contrairement aux autres régimes qui sont volontaires, l’AMO est obligatoire, parce que la loi  prévoie que si vous êtes  fonctionnaire, vous êtes travailleur,  vous êtes donc automatiquement concerné.

L’actuel Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, fait face depuis un mois à ce que l’on pourrait appeler désormais une « crise sociale », notamment avec le préavis de grève des enseignants et l’arrêt des prestations des officines de pharmacies privées au compte de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.

Les pouvoirs publics doivent surprendre les maliens en mettant tout en œuvre pour que les assurés  puissent continuer à bénéficier des avantages de ce régime de sécurité sociale, un legs du Président ATT, une référence dans la sous-région

Mahamadou YATTARA

Djibril Coulibaly

Voir aussi

SAHEL : LA FRANCE EN PERTE DE VITESSE

Une Classe dirigeante aux antipodes des réalités internationales, une classe politique prétentieuse et inculte, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils