lundi 1 juin 2020
Accueil | Société | Affaire d’enlèvement de Soumaïla Cissé et compagnons : 5 otages libérés sans payement de rançon !

Affaire d’enlèvement de Soumaïla Cissé et compagnons : 5 otages libérés sans payement de rançon !

Housseini N’douré (assistant de Soumaïla Cissé), Boubacar Sada Sissoko (cameraman),  Abdramane Traoré dit Vieux Mahalmadane , le chauffeur Kola Badara, et Yacouba Cissé. Ce sont là, les cinq compagnons de ‘’Soumi champion’’, libérés dans la nuit du jeudi, 02 avril.  L’information a été donnée par la cellule  de crise en charge de la gestion du dossier ‘’ enlèvement de l’honorable, Soumaïla Cissé et compagnons’’, le vendredi 3 avril, dans la salle de conférence du cabinet du chef de file de l’opposition. Selon Me Demba Traoré, aucune rançon n’a été payée pour la libération de ces 5 ex otages.

Dans l’après-midi du mercredi 25 mars, entre Saraferé et Koumaïra, en pleine campagne électorale, dans sa circonscription à Nianfunké, l’honorable Soumaïla Cissé et huit autres membres de sa délégation ont été enlevés par des bandits armés, qui seraient proches, du dirigeant de la Katiba de Macina, Amadou Koufa.

Quelques heures seulement après cet enlèvement, l’information a fait le tour des réseaux sociaux. Si certains internautes ont exprimé leur indignation  et réclamer sans délai la libération de Soumi Champion, d’autres par contre, se sont livrés à une campagne  d’intoxication.

Pour couper court aux rumeurs et donner de la bonne information, une cellule  de crise a été mise en place par  l’URD et le Cabinet du chef de file de l’opposition, afin de tenir informer l’opinion sur le déroulement de cette affaire.

Pour rappel, cette cellule a organisé, une conférence de presse, le vendredi 27 mars, pour expliquer les circonstances dans lesquelles Soumaïla Cissé et les membres de sa délégation ont été enlevés.

De nouveau, elle était devant les hommes de média pour partager avec ceux-ci, des informations relatives à la libération de 5 membres de la délégation de Soumaïla Cissé.  Ces ex otages, qui ont été conduits à Nianfunké, depuis le vendredi 3 avril, pour des soins de santé sont : Housseini N’douré (assistant de Soumaïla Cissé) Boubacar Sada Sissoko (cameraman) Abdramane Traoré dit Vieux Mahalmadane, le chauffeur Kola Badara, et Yacouba Cissé. « Des actions sont en cours pour obtenir la libération de Soumaïla et les trois autres otages » a souligné Me Demba Traoré.

Selon les explications de Me Demba Traoré, ces cinq ex otages sont arrivés à N’Gorko, une localité du cercle de Nianfunké, en compagnie de Ousmane Bocoum, non moins 2ème adjoint au maire de Koumaïra.  « Nous avons communiqué avec eux. Ils se portent bien. Ils n’ont pas de problème de santé apparemment. Ils vont être examinés par les médecins » a précisé  Me Traoré.

Ensuite, Me Traoré, a rappelé que le maire de Koumaïra et deux de ses adjoints, après l’enlèvement avaient tenté de rentrer en contact avec les assaillants pour pouvoir obtenir la libération des otages.

En outre, le conférencier a tenu à préciser qu’aucun payement de rançon  n’a conduit à la libération de ces otages. «  Nous n’avons pas payé de rançon, il est important de le préciser » a-t-il déclaré.

Par Moïse Keïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Équipements militaires : L’Algérie offre plusieurs véhicules militaires aux FAMa

Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, S.E.M. Tiébilé DRAMÉ et son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils