mercredi 22 septembre 2021
Accueil | Société | 3e session du Conseil d’Administration du Service National des Jeunes (SNJ): Dans l’espoir de faire du SNJ, un centre de référence en Afrique 

3e session du Conseil d’Administration du Service National des Jeunes (SNJ): Dans l’espoir de faire du SNJ, un centre de référence en Afrique 

Le ministre de la Jeunesse et des Sports Arouna Modibo Touré, Président du Conseil d’Administration du SNJ a présidé la 3e session ordinaire du Conseil d’Administration du Service National des Jeunes (SNJ). C’était hier jeudi 12 mars 2020, dans la salle de réunion de l’École de maintien de la Paix, Alioune Blondin Beye en présence du Directeur Général du SNJ, le Colonel- major Daoud Aly Mohammedine. 

 

Au cours de son allocution, le ministre Arouna Modibo Touré a orienté les administrateurs sur les défis à relever pour permettre à ce service important d’atteindre ses objectifs.  Le SNJ est un Établissement Public à caractère Administratif (E.P.A), doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, placé sous le Service National des Jeunes est placé sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Elle a pour mission de contribuer à parfaire l’éducation, la formation physique, civique, militaire et professionnelle des jeunes en vue de leur participation effective et entière au développement économique, social et culturel du pays et de leur mobilisation pour les besoins de la défense nationale. C’est dans cette optique que ce service a tenu la 3e session de son Conseil d’Administration sous la présidence de Monsieur Arouna Modibo Touré, ministre de la Jeunesse et des Sports. Une session qui avait au menu l’examen du bilan de l’année 2019 et la programmation des activités de l’année 2020. Ainsi, les administrateurs du SNJ ont examiné et adopté le procès-verbal de la 2e session avant de passer en revue les recommandations de la 2e session, les rapports d’activités et financier 2019, le projet de plan de communication et le plan de travail et du budget 2020. Il a félicité, le nouveau Directeur Général du Service national des Jeunes, le Colonel-major Daoud Al Mohammedine pour la dynamique inculquée.

« Avec votre nomination, le Conseil d’Administration nourrit l’espoir que les difficultés récurrentes auxquelles le SNJ est confronté, notamment le problème de siège, le problème de Centre de formation, la question de l’emploi des recrues formées pour la Défense nationale, la question de la formation professionnelle des jeunes, pour ne citer que ceux-ci, vont faire l’objet d’une attention particulière de votre part et j’en suis convaincu », a-t-il laissé entendre.

Aussi, le ministre Touré a rappelé que l’objectif est de : « faire du SNJ, un centre de référence en Afrique dans son domaine ». En termes de bilan, il a rappelé qu’au cours de l’année 2019, le Service national des Jeunes a été auréolé par la sortie des 600 jeunes recrus qui ont été présentés au drapeau le 21 mars 2019 sous la haute présidence de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Sur le plan financier, il dira que le crédit alloué sur le budget d’État 2019 notifié de 1 827 750 085 FCFA a été exécuté à 99,99%. Occasion pour lui de saluer la Direction du SNJ pour toutes ces performances réalisées. Au chapitre de perspectives à court terme, le ministre a indiqué que l’année 2020 verra l’entrée en formation physique et civique de la 2e cohorte du Service national des Jeunes.

Pour finir, il a invité les administrateurs à examiner avec minutie le projet de programme d’activités et le projet de budget 2020 arrêté à la somme de 1 778 773 000 FCFA soumis à l’approbation, afin que le Service national des Jeunes soit un service de référence en Afrique par la qualité de ses produits.

Aïssétou Cissé

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Circulation alternée à Bamako: Un désastre sans fin pour les usagers !  

    La circulation alternée a débuté le 19 août 2019 durant le mois de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils