samedi 28 novembre 2020

COVID-19, LA MAURITANIE FRANCHIT LA BARRE DES 2.000 CAS : Nara retient son souffle

 

Les autorités sanitaires mauritaniennes ont signalé ce mardi un record journalier de 170 nouveaux cas de COVID-19, portant leur total provisoire à 2.057 en Mauritanie le Directeur général de la Santé publique, Dr Sidi Ould Zahaf.

Du faite de la proximité de la ville de Nara avec la république Islamique de Mauritanie, les norois sont partagés entre inquiétude et résignation. C’est l’impression que nous avons eu suite à nos échanges téléphonique avec quelques habitants de la ville.

A ce sentiment d’inquiétude et résignation, s’ajoute la peur due à la fermeture de la frontière, mesure prise par le Gouvernement mauritanienne dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie liée au COVID – 19. La conséquence, les prix de certains produits importés ont connu une légère hausse sur le marché de Nara. Notamment : le sucre, l’huile, le lait en poudre.

A du franchissement de la barre des 2.000 contaminés, les autorités mauritaniennes ont décidé de prolonger de deux semaines la durée des mesures restrictives en vigueur, dont le couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin, le port obligatoire du masque dans les lieux publics et dans les transports, ainsi que l’interdiction de la circulation entre les provinces.

Ces sentiments sont justes et nobles car la période tant craint à Nara, la période de soudure est quelques mois. Chaque année à cette saison, la vie devient plus difficile pour de nombreux narois. Cette fameuse  période, commence en juillet-août, jusqu’en septembre-octobre.

Durant cette période dans les greniers, il y’a plus beaucoup de mil. Ces aventuriers sont mis à contribution.

Chaque année, les fils de Nara à l’extérieur sont fortement sollicités. Mais cette année pourrait bien être la pire à cause du covid et de ses conséquences.

Mahamadou YATTARA

Malick Diancoumba

Voir aussi

Ouganda : une situation tendue et plusieurs morts après l’arrestation du populaire opposant Bobi Wine

Ces deux jours de heurts ont été déclenchés par une énième arrestation du populaire chanteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils