lundi 10 mai 2021
Accueil | Société | 1re Edition de la semaine des victimes : La COMADDH en action de soutien et de reconnaissance

1re Edition de la semaine des victimes : La COMADDH en action de soutien et de reconnaissance

 Le siège de la Coalition malienne des défenseurs des droits humains (CMADDH) vient de procéder au lancement officiel de la 1re Edition de la semaine des victimes qui s’étend du 20 au 25 juin 2016. La cérémonie était placée sous l’égide du Président de la COMADHH, Mahamar El Moctar Maïga, entouré de Madame Haïdara Amaine Oumar Maïga, présidente de la coordination des associations des victimes des victimes de violation des droits humains du Mali. C’était le lundi 20 juin 2016.

 

A l’occasion du lancement de cette première édition des victimes des victimes de violation des droits humains, Mme Haïdara Amaine Oumar Maïga, Présidente de la Coordination des associations des victimes des victimes de violation des droits humains du Mali a dit: «Je tiens à  souhaiter à toutes et à tous la chaleureuse bienvenue à cet important lancement   portant sur la semaine des victimes des victimes de violation des droits humains. C’est dire combien nous sommes heureux d’être associés à cette belle initiative qui constitue pour nous un espace d’échange autour de préoccupations majeures des victimes des victimes de violation des droits humains». Elle a mis l’occasion à profit pour remercier aussi la coalition malienne des défenseurs des droits humains  (COMADDH) pour leur avoir associé à la semaine des victimes de violation des droits humains. La coordination nationale des associations des victimes de violation des droits humains reste disponible à collaborer  avec toute institution nationale et ou internationale, des personnes de bonne volonté pour atteindre des objectifs qu’elle s’est fixés.

A travers cette initiative de la semaine des victimes de violation des droits humains, la Présidente de la Coordination des associations des victimes de violation des droits humains du Mali s’attend à être édifiée sur les enjeux et défis majeurs liés à cette question de violation des droits humains et à des propositions de solutions en vue de garantir leur participation effective aux mécanismes de justice de transitionnelle.

A ses dires, c’est au gouvernement et aux PTF de tout mettre en œuvre pour permettre la manifestation de la vérité, le besoin de justice des victimes, afin d’aboutir à la réparation  appropriée et à des garanties nécessaires à la protection des victimes.

A la commission vérité, justice réconciliation de prendre toutes les mesures nécessaires pour impliquer les victimes dans toutes les actions leur concernant ; notamment la prise en compte de leurs besoins et priorités.

Aux victimes et à leurs familles respectives, qui sont dans les camps des réfugiés et les camps de déplacés, de Kayes et à Kidal, en passant par Bamako,  la Commission déclare avoir des pensées  profondes à l’endroit de tous et de chacun.

Par la même occasion, une minute de silence a été observée à la mémoire de toutes les victimes et à leurs familles qui sont dans des situations précaires »

Quand à M. El Moctar Mahamar Maiga, président de la (COMADDH),il dira en substance « qu’au cours de l’année 2012, le Mali a été fortement éprouvé par la crise multidimensionnelle qu’il a connu. Cette crise s’est traduite par des violations massives et graves des droits humains et a beaucoup ébranlé les fondements sociaux de la coexistence pacifique des communautés.

Face à cette situation et dans le cadre du rétablissement de la paix et de la cohésion sociale, la société civile a assuré, grâce aux concours financier de TrustAfrica, le portage de la justice transitionnelle à travers la mise en place de la « plateforme de justice transitionnelle du Mali ». Aujourd’hui, à travers a coalition malienne des défenseurs des droits humains (COMADDH), les membres de la plateforme ont développé un guide de formation des formateurs  en justice transitionnelle, un corps de formateurs et d’éducateurs en justice transitionnelle a été constitué et formé. Des rencontres intracommunautaires ont été organisées pour initier des leaders des communautés en justice transitionnelle.

Il ressort de ce paquet d’activités que l’effectivité de la justice transitionnelle passe nécessaire par le développement d’un véritable environnement propice a sa mise en œuvre. Pour ce faire, la COMADDH  se donne pour objectif général d’initier les acteurs stratégiques au portage de la justice transitionnelle dans la double perspective de lutter contre l’impunité et de recoudre le tissu social effrité suite à la crise multidimensionnelle. Plus spécifiquement, son action vise à « Développer les capacités des acteurs stratégiques du pays en justice transitionnelle ; Renforcer la documentation des violations des droits humains ; Accompagner  les victimes dans leur recherche de justice. La présente action est initiée dans le cadre de l’accompagnement des victimes dans leur quête de justice au Mali et vise à commémorer la journée mondiale des Nations Unies pour le soutien aux victimes.

Les objectifs que vise la présente semaine des victimes sont notamment « Contribuer à l’appropriation de la journée mondiale pour le soutien aux victimes par les acteurs nationaux ; Cerner le mécanisme de jouissance du fonds aux victimes de la cour pénale internationale (CPI) ;Échanger sur les actions menées en faveur du soutien aux victimes, singulière suite à la crise multidimensionnelle ;Partager la cartographie des victimes du Mali ;Proposer des éléments, en direction de l’Etat du Mali, des partenaires technique et financiers ainsi que de la société civile, pour le renforcement de la mobilisation sociale autour des droits des victimes en vue d’impulser la lutte contre l’impunité au Mali ;Développer la visibilité des actions des différents partenaires ».Cette semaine des victimes qui est à sa première Edition sera meublée par des séries de tables rondes, de conférences débats et bien d’autres conférence de presse.

Abdoulaye Faman Coulibaly LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Distinction honorifique: Quand la compétence et le dévouement du Colonel Adama Diatigui Diarra suscitent admiration

Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a été honoré, le week-end …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils