vendredi 17 septembre 2021
Accueil | Société | 12e Assemblée générale des Ordres des géomètres Experts du Mali : la sécurité foncière au menu des échanges

12e Assemblée générale des Ordres des géomètres Experts du Mali : la sécurité foncière au menu des échanges

Le représentant du ministre des Affaires Foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat, le Secrétaire général M. Imrane Abdoulaye Maïga a présidé la cérémonie d’ouverture de la 12e Assemblée générale des Ordres des géomètres Experts du Mali. C’était samedi 21 novembre 2020, dans la salle de conférence Moussa Balla Coulibaly du CNPM, en présence du représentant du ministre des transports et des Infrastructures ; les Présidents des Ordres Professionnels des Associations et Syndicats du Mali ; ainsi que de plusieurs Experts et Géomètres Stagiaires.

 

À l’entame de la cérémonie d’ouverture de cette 12e Assemblée Générale ordinaire, le Président de l’ordre des Géomètres du Mali, M. Yacouba Coulibaly, Géomètre Expert Agréé près des Cours et Tribunaux a rappelé que cette présente se tient à un moment où notre pays est a un tournant décisif de son histoire, avec le bouleversement du monde entier par la pandémie du COVID 19.

Avec comme thème principal : ‘’ le foncier au cœur du développement durable’’, selon ses dires, ces assises nous permettront d’examiner les activités menées par le Conseil, le rapport financier et de renouveler le bureau du Conseil de l’Ordre.

« Le foncier est globalement l’ensemble des rapports pouvant s’établir entre les hommes et la terre dans son accès et son contrôle. Et aujourd’hui, les demandes d’accès à la terre sont très élevées. Beaucoup de personnes notamment ies nommes et les femmes d’affaires mettent en gage leurs propriétés foncières pour bénéficier de prêts bancaires », a-t-il souligné.

Avant d’indiquer que : « nous constatons que le foncier est effectivement à court de développement. Ce développement sera durable à travers l’atteinte des Objectifs du développement Durables (ODD) tels que définis par les Nations Unies en 2015 ».

Le représentant du ministre des Affaires Foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat a  exprimé l’accompagnement du ministre  pour la réussite de la profession. Avant de s’accentuer sur l’importance du choix de ce thème : ‘’ Le foncier au cœur du développement durable ‘’. À l’en croire, l’un des objectifs majeurs que le département s’est fixé pendant cette période  de transition est de contribuer et d’assurer la sécurité foncière. Aussi, de rappeler que le travail du géomètre est élu au programme du coût : « il est à la base de tout projet d’aménagement, de toute planification urbaine. Le département compte sur vous pour que tout ce qui se fait par vous soit dans les normes », a-t-il expliqué.

« Il n’est pas normal d’avoir aujourd’hui des superpositions de titres fonciers, et qu’un titre soit créé sans qu’on ne sache, quelles sont ses charges, les réalisations qui existent sur le terrain », a-t-il notifié avant d’interpeller les spécialistes du foncier.

Il a invité les géomètres à s’investir afin de diminuer cette insécurité foncière, qui est due aux multiples  interventions, et espère à pouvoir régler grâce à la nouvelle loi domaniale et foncière qui a été introduite  dans le circuit, où, il ne serait désormais délivré que le titre foncier, avec des sanctions prévues pour  tous ceux qui se donneront, qui n’ont pas la compétence d’exercer ou d’attribuer de terres.

Aïssétou Cissé

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Insécurité alimentaire: La Cedeao prête 7.372 tonnes de céréales au Mali  

  Le gouvernement a sollicité la communauté en vue de compléter le stock de vivres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils