mercredi 19 décembre 2018
Accueil | Important | VISITE TRIOMPHALE DU PM A KIDAL : Les oiseaux de mauvais augure n’en démordent pas

VISITE TRIOMPHALE DU PM A KIDAL : Les oiseaux de mauvais augure n’en démordent pas

L’étape de Kidal faisant partie de la tournée du Premier ministre au nord et au centre du Mali avait été jugée impossible. Mais, Soumeylou Boubèye Maïga a déjoué les pronostics et apporté un cinglant désaveu aux adversaires du régime, qui continuent de nier l’évidence.

En cinq jours, le Premier ministre a fait le tour des régions du Nord et du Centre. Une visite au pas de charge qui a permis au patron de l’administration publique de donner vie à l’Etat et de réconforter les populations.

Un tel déplacement a eu le mérite de briser sans doute l’absence de l’Etat depuis quelques années dans certaines zones du pays. A travers cette tournée marathon, Soumeylou Boubèye Maïga balisait le retour des services sociaux de base.

D’ores et déjà, le PM a pressé les autorités locales à procéder à des recrutements d’enseignants pour combler le vide. Le bilan que l’on peut retenir du déplacement est le rétablissement de la confiance dans certaines localités. On peut également se féliciter de l’impulsion que la visite a donnée à la médiation dans les conflits communautaires devenus récurrents dans le Centre du pays.

SBM a réaffirmé que l’Etat ne soutient aucune communauté contre une autre et a souhaité que le vivre ensemble soit renforcé. Parlant des élections, il a réitéré la volonté des autorités de respecter la date. « Votez pour qui vous voulez », a-t-il lancé à Tombouctou.

Comme on pouvait s’y attendre, l’étape de Kidal a focalisé les attentions. La raison en est toute simple : la ville est considérée comme cité hostile à l’Etat et rappelle bien la mésaventure subie par Moussa Mara.

Tout au long du déplacement du PM, nombre d’acteurs politiques le plus souvent en sourdine avaient prédit un échec. Mais, à Kidal, le chef du gouvernement a été accueilli et a pu parler avec non seulement les notabilités, les populations, les fonctionnaires mais aussi et surtout avec les groupes signatures.

Réussir une telle mission n’était pas gagné d’avance pour Soumeylou Boubèye Maiga mais au final, il a su vaincre un signe indien. La portée de sa présence à Kidal est aussi vue comme un nouveau départ dans l’apaisement du climat et surtout cela pourrait favoriser la bonne tenue des élections dans la localité.

En se rendant à Kidal, le PM mettait fin à la surenchère et à la cabale savamment entretenues par certains états-majors politiques, visiblement tournés vers des agendas sombres.

Abdoul Latif LA LETTRE DU MALI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES OU DÉSORDRE ? Le dilemme du peuple malien

Tout indique aujourd’hui que le Mali connaitra après le 31 décembre 2018, date limite de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :