lundi 22 octobre 2018
Accueil | INTERVIEWS | PERIODE DE FORTE CHALEUR : Les conduites à tenir pour préserver la santé ?

PERIODE DE FORTE CHALEUR : Les conduites à tenir pour préserver la santé ?

Dans un entretien accordé à notre rédaction, Dr. Modibo Mariko, endocrinologue à l’Hôpital du Mali, nous explique la chaleur. Il met également l’accent sur les risques liés à la chaleur et les moyens pour s’en prévenir. Lisez plutôt…

Qu’est-ce que c’est que la chaleur ?
La chaleur vient du mot latin, du verbe calere. Elle se définit par une sensation liée au chaud (le contraire du froid) et généralement associée à des températures élevées. On parle de vague de chaleur lorsqu’on observe des températures anormalement élevées pendant plusieurs jours consécutifs. Une canicule, c’est un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée.

Quels sont les risques liés à une forte chaleur ?
La température corporelle de l’homme doit rester constante, peu importe son environnement thermique. Lorsque la température extérieure est élevée, le maintien de la température corporelle à 37°C est rendu possible grâce à la transpiration. En période de fortes chaleurs, les mécanismes de régulation de température peuvent être débordés et cela peut conduire à des risques pour la santé des individus (un coup de chaleur, une déshydratation aigue ou une aggravation de certaines maladies chroniques comme le diabète et l’hypertension artérielle qui peuvent être mortels)

Quels sont les symptômes fréquemment rencontrés en cas d’exposition à une forte chaleur ?
Les manifestations cliniques provoquées par la forte chaleur sont multiples et variées. Il s’agit de l’hyperthermie dépassant les 39°C ; des crampes musculaires ; des céphalées ; de la fatigue et de la faiblesse ; des étourdissements ou une sensation de tête légère. Etc. Chez les personnes âgées, la tachycardie, la polypnée superficielle, les céphalées, la confusion et la perte de connaissance peuvent également être observées.

Quelles sont les couches les plus vulnérables en période de chaleur ?
Les couches les plus vulnérables en cette période sont : les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes, les sportifs, les travailleurs manuels exposés à la chaleur et les personnes atteintes de maladies chroniques (diabète, HTA, etc.). En cas de forte chaleur, le corps transpire trop et le stock d’eau s’épuise rapidement. Cette perte d’eau est responsable d’une déshydratation chez l’enfant ou l’adulte. Au-delà de 65 ans, la sensation de soif peut également être émoussée, ce qui n’incite pas à boire. Il faut donc renouveler l’eau du corps en buvant abondamment.

Quels comportements observer en cette période ?
Pour se prévenir contre les méfaits de la forte chaleur, il faut : prendre des douches fraîches au moins 3 à 4 fois par jour ; disposer d’une serviette humide devant le ventilateur pour avoir de l’air frais ; éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée entre midi et 16 h ; éviter les activités physiques trop intensives pendant les heures les plus chaudes de la journée ; s’abstenir de rester en plein soleil sans protection (chapeau, vêtements, lunettes de soleil et crème solaire) ; porter des vêtements de couleurs blanchâtres, légers et en coton ; boire suffisamment d’eau (au moins 1,5 à 2 litres par jour) et compenser la perte de sel et d’eau.
Les boissons et aliments appropriés sont : l’eau minérale contenant du sodium, les jus, les soupes ainsi que les fruits riches en eau comme les melons, les concombres, les tomates, les fraises et les pêches.
A celles-ci, s’ajoutent d’autres mesures telles que : ne pas consommer d’alcool, adopter une alimentation légère, froide et à base de produits frais en la fractionnant si possible tout au long de la journée, compenser la perte de sel pendant ou après les activités sportives, maintenir son domicile à l’abri de la chaleur et profiter du refroidissement nocturne. Il est également recommandé de donner fréquemment de l’eau aux enfants et aux personnes âgées.

Vos derniers conseils à nos lecteurs ?
Les conseils se rapportent en partie au respect strict des moyens de prévention. Il est aussi important de s’informer sur l’état de santé des personnes vulnérables. Au-delà de ces deux conseils importants, j’invite la population à suivre les émissions météorologiques qui édictent des comportements inhérents à cette période caniculaire.

Propos recueillis par Drissa Kantao LE CONFIDENT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Diakité Kadidia Fofana : La «Winnie Mandela» du Mali

Directrice adjointe de campagnes de Soumaïla Cissé, élue municipale ADEMA en Commune II, Présidente du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *