samedi 15 décembre 2018
Accueil | Sports | Nouveaux amendements des lois de jeu: La FIFA renforce la capacité de 25 arbitres d’élites ‘’A’’ maliens !

Nouveaux amendements des lois de jeu: La FIFA renforce la capacité de 25 arbitres d’élites ‘’A’’ maliens !

Du lundi 26 au vendredi 30 novembre, s’est tenu au centre Ousmane Traoré, sis à Kabala l’atelier de formation des arbitres élites ‘’A’’ maliens. L’évènement présidé par le représentant du Comité de Normalisation (CONOR), Mohamed Magassouba a enregistré la présence du président des arbitres maliens, Koman Coulibaly et plusieurs autres personnalités du monde sportif.
Renforcer davantage les capacités d’arbitrage de nos arbitres et leur enseigner les nouveaux amendements des lois de jeu. Tel était le but visé par ces quelques jours de formation animée par des instructeurs envoyés de la FIFA et du Mali. Ils étaient 25 arbitres élites ‘’A’’ maliens à prendre part à cette activité.
Dans son intervention, le porte-parole des stagiaires a beaucoup apprécié les thématiques qui ont été exposées. Occasion pour lui de rappeler, que celles-ci, étaient relatives entre autres, au positionnement électrique du jeu, les amendements des lois du jeu, le hors-jeu, les fautes et l’incorrection.
« Nous sommes sûrs et certains que ces thèmes vont nous permettre d’améliorer nos performances et renforcer déjà les connaissances acquises » a-t-il rassuré.
Avant de terminer, il a remercié le comité de normalisation, la FIFA pour l’organisation de ce stage et les instructeurs nationaux et internationaux pour leur concours.
A sa suite, M. Koman Coulibaly a d’abord félicité les participants pour leur perspicacité démontrée lors de la coupe du Mali. « Depuis l’organisation de la coupe du Mali, cette édition fut l’une des rares fois du début jusqu’à la fin ou les incidents ont été très minimes » a-t-il déclaré, tout en remerciant à son tour la FIFA pour cette initiative.
De façon spéciale, il a remercié respectivement la CAF pour ses efforts de formations et d’investissement dans le capital arbitral du Mali ainsi que le CONOR, qui selon lui, n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce stage.
En sa qualité de porte-parole des instructeurs de la FIFA, Rafael a rappelé au CONOR, la nécessité de la mise en place d’un département d’arbitrage au sein de la fédération malienne de football. Pour suivre au quotidien ces arbitres, dit-il, est un élément très important pour le développement de l’arbitrage dans chaque pays.
C’est d’ailleurs ce point soulevé par leur collègue de la FIFA, qui constituera la porte d’entrée des instructeurs maliens : « Nous osons croire qu’avec la naissance de ce département, les arbitres joueront un rôle effectif » a déclaré le porte-parole des instructeurs maliens.
Par ailleurs, s’adressant aux participants, il leur a invité à la confiance en soi. « Croyez en ce que vous fêtes, soyez sûr de vous et améliorez vos faiblesses » a-t-il prodigué comme conseil aux participants
Pour sa part, M. Magassouba, a soutenu que la formation est inscrite en droite ligne du programme de développement de la fédération malienne de football. Après, cet aveu, il a largement félicité et souhaité bonne chance aux participants et aux instructeurs. Aussi, il a promis que cette formation ne sera pas une dernière du genre.
A noter que cette cérémonie de clôture a été sanctionnée par des remises de certificats aux participants. De même, que la proclamation d’Ali Sangho, Modibo Samaké et Nouhoum en qualité respectivement de 1er, 2ème et 3ème de ce stage de formation.
Par Safiatou Coulibaly LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

5ème Journée des Eliminatoires de la CAN 2019: Le Mali obtient son ticket pour Cameroun !

Pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :