dimanche 23 septembre 2018
Accueil | International | Mort d’un soldat nigérien au nord Mali : La MINUSMA enregistre son 102e Casque bleu tué

Mort d’un soldat nigérien au nord Mali : La MINUSMA enregistre son 102e Casque bleu tué

Avec la mort survenue, le vendredi dernier, à Gao, d’un Casque bleu nigérien, la Mission des Nations-Unies (MINUSMA) venait d’enregistrer sa 102e perte en vie humaine sur son théâtre d’opérations maliennes. La mission onusienne au Mali confirme ainsi son rang de 2e  mission la plus périlleuse après celle de la Somalie dans les années 1990.

 À l’heure où nous mettions sous presse cet article, la situation des pertes de la MINUSMA se présente comme suit : -102 morts (attaques), le dernier en date étant un Nigérien tué à Gao, le 6 avril, au soir ;
-68 morts (autres causes non liées à des actes violents) ;
-372 blessés (attaques) ;

-154 blessés (autres causes non liées à des actes violents).
En mars dernier, la MINUSMA rassemblait 11.795 militaires, soit 88,8 % de l’effectif autorisé fixé à 13.289 membres, dont 40 observateurs militaires, 421 Officiers d’état-major et 12 828 soldats.

 Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’Afrique paiera au prix fort la dette des pays industrialisés

Sécheresses prolongées, vagues de chaleur fréquentes, désertification rampante, tempêtes dévastatrices, perturbation des précipitations, montées des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *