lundi 24 septembre 2018
Accueil | Nos régions | KOULIKORO : Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim nargue les populations

KOULIKORO : Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim nargue les populations

Entre provocation et campagne déguisée, le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Mohamed dit Kassis, crée des frustrations à Koulikoro. Les faits.

La démarche du chef du département du Développement industriel ne cadre pas avec la vision des plus hautes autorités du pays. C’est ce qui explique l’absence du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga au lancement de la Zone industrielle de Koulikoro.

Le jeune ministre qui n’a pas tenu compte des observations de ses collègues ministres sur le cas Koulikoro continue néanmoins de faire comme si de rien n’était alors que la question mérite d’être traitée avec mesure et lucidité.

Koulikoro, une localité qui souffre avec la fermeture de l’usine de l’Huicoma, se bat au quotidien pour rentrer dans ses droits. Curieusement et visiblement mal inspiré, au moment où le gouvernement tente d’apaiser la tension, le ministre invente une cérémonie aux allures d’une tromperie.

En clair : il veut faire croire à l’opinion que la Zone industrielle qui est seulement au stade de projet pourra combler la fermeture de l’Huicoma. A Koulikoro, une telle posture fait grincer des dents et surtout donne le sentiment d’une plaisanterie de mauvais goût qui ne passe pas.

Sentant la maladresse dans la démarche du ministre, le chef du gouvernement a annulé sa participation à la cérémonie qui a mobilisé soutiens, mentors et autres qui veulent faire croire au président de la République IBK que tout va bien à Koulikoro.

Une sorte de campagne qui ne dit pas son nom dans la mesure où Koulikoro garde toujours une dent contre le locataire de Koulouba par rapport à la gestion du dossier Huicoma.

Kassis ne s’arrête pas à cette provocation. Il fait visiter chaque semaine une unité industrielle dans la région de Koulikoro, histoire de prouver que la relève est assurée par rapport à Huicoma alors que tout est faux.

Awa Camara LA LETTRE DU MALI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

CHEICK TIDIANI SANGHO DEMISSIONNE DU z : Le « Soleil levant » se couche à Bakaribougou

Le retrait de ce militant dévoué à la cause du parti de Me Mountaga Tall …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *