samedi 26 mai 2018
Accueil | Sports | Comité de Normalisation de la FEMAFOOT (CONOR) : La présidente compte sur le soutien de tous les Maliens

Comité de Normalisation de la FEMAFOOT (CONOR) : La présidente compte sur le soutien de tous les Maliens

Le mercredi 10 janvier 2018, les médiateurs de la FIFA et de la CAF ont fait un point de presse à l’hôtel Radisson Blu. Au centre de cette rencontre, un seul point : la mise en place du comité de normalisation (CONOR) du football malien. Au présidium de ce point de presse, on notait la présence entre autres du Directeur de la FIFA Afrique et Caraïbes, Vérone Monsengo Omba, du Chargé des associations de la FIFA Afrique et Caraïbes, Segbe Prichette, du Directeur Régional du bureau de la FIFA de Dakar, El Hadji Wack Diop, de l’ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) membre de la FIFA et CAF, Jacques Bernard Annouma et du Secrétaire Général de la FMF, Ségui Kanté. Cette délégation a donné l’information de l’élection de Mme Daou Fatoumata Guindo à la tête du CONOR, composé de cinq membres.
Pour la mise en place du comité de normalisation (CONOR) de la Fédération Malienne de Football, les médiateurs de la FIFA et CAF ont rencontré les deux parties (Mamoutou Touré dit Bavieux et Salaha Baby) le mercredi 10 janvier 2018 puis le ministre des Sports Me Jean Claude Sidibé pour trouver une solution à la crise du sport roi dans notre pays.
Dans son intervention, le Directeur de la FIFA Afrique et Caraïbes, dira que la situation du football malien préoccupe depuis longtemps le président de la FIFA. C’est pourquoi, il amis tous les moyens nécessaires pour permettre à son administration d’apporter un soutien utile et efficace au football malien pour l’aider à sortir de l’ornière dans lequel il se trouve et ce conformément aux statuts de la FMF et de la FIFA.
Selon lui, ils ont apporté à différentes reprises à la FMF l’assistance dont elle a manifestement besoin pour faire face aux difficultés qu’elle traverse. Devant la persistance de ces difficultés et la confusion qui a régné après l’asssemblée du 9 octobre 2017, la FIFA, en consultation avec la CAF, a décidé en date du 20 novembre 2017 de nommer un comité de normalisation pour mener une période de transition nécessaire.
L’un des piliers de la vision de la FIFA, toujours d’après ses propos, est la bonne gouvernance et la démocratie au sein de ses associations membres. D’après lui, la décision de la FIFA d’ordonner la constitution de comité de normalisation n’a d’autre but que de permettre à la FMF de se réorganiser conformément aux règles de la FIFA et applicables à la FMF.
Pour constituer ce comité de normalisation ils ont fait recours aux hommes et femmes dont les compétences et les profils paraissent convenir à la situation. Certains d’entre eux, a-t-il rappelé, ont refusé et d’autres se sont montrés prêts à agir malgré les difficultés de la tâche et les contextes. Finalement, cinq personnes ont pu être nommées comme membres du comité de normalisation : Présidente : Mme Dao Fatoumata Guindo, ancienne ministre chargée des Relations avec les Institutions Porte-parole du gouvernement de 2007 à 2011, Vice-Président : Maitre Mamadou Gaoussou Diarra, Membres : Mahamadou Samaké, Issouf Diallo et Losseny Bengaly.
D’après lui, ce comité aura pour tâche dans les prochains 4 mois de gérer les affaires courantes, de revoir les statuts et les codes électoraux de la FMF, de convoquer des élections au sein des ligues régionales et de prendre toutes les mesures qui s’imposent afin de mener à bien dans le meilleur délai la FMF à des élections conformément aux statuts de la FIFA.
Quant à la nouvelle présidente du comité de normalisation, Mme Daou Fatoumata Guindo, elle s’est dite honorée du choix porté sur sa modeste personne, avant de remercier la FIFA pour cette confiance et espère pouvoir être à la hauteur avec toute son équipe. « En attendant la feuille de route de la FIFA pour pouvoir commencer le travail, nous comptons sur le soutien, l’accompagnement et le conseil de tous les Maliens par ce que notre objectif c’est de faire le développement du football malien et que nous puissions enfin sortir de cette crise » a laissé entendre Mme Daou Fatoumata Guindo.
Par Safiatou Coulibaly LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

FUSION AJSM-UJUSMA : Oumar Baba réélu pour le bien être de la presse sportif

Le samedi 24 mars dernier, le Palais des sports Salamatou Maïga de Bamako a abrité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *