lundi 4 juillet 2022
Accueil | International | Visite du Premier Ministre français au Mali : L’étape de Bamako soumise à une condition

Visite du Premier Ministre français au Mali : L’étape de Bamako soumise à une condition

La visite au Mali du Premier Ministre français, prévue pour les 7 et 8 avril prochains, a fait l’objet d’une mise en garde de la part de la France à l’endroit des autorités de notre pays. Selon l’agenda de cette visite, Edouard Philippe doit se rendre d’abord auprès des troupes françaises de Barkhane au Nord puis à Bamako où une rencontre est prévue avec les autorités maliennes. Mais l’étape de Bamako est conditionnée par l’arrêt des manifestations anti-françaises.

 En effet, selon la mise en garde adressée par la France au Gouvernement malien, en cas de manifestations ou de profanation du drapeau français avant l’arrivée du Premier Ministre Edouard Philippe, l’étape de Bamako sera aussitôt retirée du calendrier de la visite.
Cette décision est certainement motivée par les récentes manifestations du mouvement « On a tout compris » devant l’Ambassade de France à Bamako. Au cours de ces manifestations, le drapeau français avait été profané et déchiré.

Par ailleurs, les Français ont informé Bamako que la visite au Nord du Mali est exclusivement réservée à la force Barkhane. Aucune récupération politique de la part du Pouvoir malien ne sera tolérée. En outre, pour des raisons de sécurité, aucun détail de l’étape du Nord de ce déplacement n’a été communiqué aux autorités maliennes.

Katito WADADA : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

MÉDIATION DE FAURE DANS LA CRISE MALI-CEDEAO: Le doute des analystes politiques togolais  

    À Bamako, les regards sont tournés vers Lomé où les autorités ont sollicité …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils