jeudi 17 octobre 2019
Accueil | Société | Vacances scolaires: Un moment idéal de distraction pour les jeunes élèves 

Vacances scolaires: Un moment idéal de distraction pour les jeunes élèves 

Pendant les vacances, des milliers de jeunes scolaires sont en mouvement. Ainsi, certains effectuent des voyages ou organisant des soirées pour se divertir et d’autres organisent des cours d’apprentissage (rattrapage) aussi pour prendre le devant de la rentrée prochaine prévue pour début octobre prochain.

 

Après des mois de dur labeur, les élèves et étudiants sont en vacances. Certains sont heureux de rentrer chez eux pour revoir les parents et d’autres, au contraire, partent rendre visite aux proches, parents, ou amis dans de différentes localités ou en dehors du pays même. Si cette période des vacances est une occasion pour un bon nombre de jeunes élèves de voyager ou de vaquer à d’autres occupations, surtout au plan culturel et sportif, certains étudiants, par contre, s’engagent dans le petit commerce pour trouver profits afin de faire face à tous leurs besoins de la rentrée prochaine. Il y en a aussi qui préfèrent rester sur place, pour recevoir des cours de vacances ou suivre des stages de formation ou pratique.

Les jeunes élèves et étudiants expliquent diversement leurs occupations pendant cette période des vacances.

En effet, Bocar Diallo, élève en 9eannée au Groupe scolaire de Kalaban coura dira ceci: «Contrairement a l’année passée où j’ai voyagé pour rendre visite à ma tante au village, cette année je décide de rester pour apprendre à coudre dans un atelier de couture de la place ».

À son tour, Nènè Sy, Etudiante à la Faculté de Droit Privé déclare : «Quant à moi, cette année, je ne comptais pas voyager. Pendant ces vacances, je monte un projet de petit commerce propre à moi pour pouvoir subvenir au à mes petits besoins et surtout aider ma mère dans les tâches ménagères». Kadiatou Touré, élève à Yirimadio, fera savoir: « Moi personnellement, j’aime faire le sport (basket Ball) pendant les vacances. Chaque année, durant la période de ces grandes vacances, mon père me recommande de pratiquer cette discipline que j’ai fini moi aussi par aimer faire; car, c’est mieux que de rester isolée dans la maison. Cette année, j’ai commencé juste après les examens. J’aurais voulu passer mes vacances dans un autre lieu, mais l’entrainement me semble plus important pour l’instant ».

Ensuite, Awa Diakité, élève à Niamakoro, dit que: «Pendant les vacances, nous organisons des soirées appelées (Balani show) durant cette période pour nous distraire. Mais, cette année, le début des congés a coïncidé avec le mois de Ramadan. Donc, c’était impossible de faire le show jusqu’au mois d’août ».

Aliou Dicko, vacancier venu de l’intérieur du pays déclare : «Je suis élève d’un lycée à Mopti, c’est ma première fois de venir à Bamako pour passer mes vacances ; j’étais très curieux de venir dans la capitale, j’ai toujours aimé voyager ; car, le déplacement d’un lieu à un autre est une découverte et ça permet de gagner en expériences».

Quant aux parents et enseignants, certains d’entre eux disent que «cette période des vacances est un temps pendant lequel une personne interrompt ses occupations habituelles pour prendre du repos ». Donc, que c’est bien que les élèves et étudiants se distraient, mais qu’ils ne doivent pas exagérer surtout pas.

Il faut noter que, pendant les vacances, il y a aussi beaucoup d’activités auxquelles se consacrent les jeunes. Ce sont, entre autres, les vacances citoyennes, la participation à des émissions à la télévision comme celle intitulée « maxi vacances » et « news stars », dans le but de passer des meilleurs moments durant cette période de grandes vacances.

Quant aux petits enfants, leurs parents les amènent, souvent, dans des endroits huppés de la capitale comme au parc zoologique ou au parc national.

Les vacances sont des moments propices en activités et de repos à l’issue desquels tous les élèves et étudiants doivent tirer profit. Il s’agit, en fait, de savoir comment et jusqu’où s’amuser et s’épanouir ; découvrir et chercher à comprendre des choses dans la vie quotidienne, parce que tout n’est pas enseigné à l’école.

Ada DJIGA, Stagiaire LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Circulation routière : les contraventions désormais contre une quittance

Des lots de quittances et de reçus d’amende forfaitaire ont été remis à la Direction …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils