mardi 7 février 2023
Accueil | Oeil du combattant | Un ancien élément du bataillon para suspecté avec arme en main

Un ancien élément du bataillon para suspecté avec arme en main

L’insécurité va en crescendo sur toute l’entendue du territoire malien. La prolifération des armes demeure une préoccupation de taille. Ce, malgré la vigilance des forces de sécurité du pays. Avant-hier, un ancien élément du bataillon para communément appelé béret rouge a été arrêté au niveau du pont Woyowayanko, entre Djikoroni Para et  Sébénikoro, par la police. Il était en possession d’un pistolet automatique (PA) ancienne marque et une cartouche qui était déjà engagée. Ledit béret rouge   est à la retraite depuis 1997.

Par ailleurs, toujours parlant de l’insécurité au Mali, des hommes armés dits non identifiés continuent d’enlever des personnes dans la région de Mopti. Ainsi, Hady Amadourou, conseiller du chef de village de Wuroguiya a été enlevé le mercredi dernier vers le soir par des hommes armés non identifiés entre Wuroguiya et Dungura.

Le Fouineur 

Rédaction

Voir aussi

Quand la subtilité de l’art de la diplomatie échappe aux donneurs de leçons

  La tension entre le gouvernement malien, la MINUSMA et ses soldats ivoiriens suscite chez …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils